Paris Match Belgique

Des tickets payants pour dépenser son argent dans les centres commerciaux

Les centres commerciaux, bientôt un espace payant ?

Société

Ces dernières années, les shoppings sont devenus peu à peu des lieux où les commerces côtoient les galeries d’art et la restauration. Prochain développement :  les galeries commerçantes belges risquent un jour de devenir payantes. 

En Belgique, les shoppings se diversifient de plus en plus, et on y retrouve désormais des boutiques, un grand nombre de restaurants, mais aussi certains espaces dédiés à l’art et à la détente. Et les centres commerciaux pourraient bientôt faire payer une entrée aux visiteurs. Une idée complètement farfelue qui ne semble pas déplaire à Pascal Libyn, de l’agence Partner Mojo Retail designers. « Je ne dis pas que c’est quelque chose qui doit ou qui va se faire, mais c’est en tout cas quelque chose qu’on peut ou doit envisager », explique-t-il dans une interview consacrée à la DH.

Lire aussi > Les magasins Nordstrom abandonnent la marque Ivanka Trump

Assimilant les centres commerciaux aux parcs d’attractions et autres centres de loisirs comme les zoos ou les musées, il serait logique, comme dans tous les espaces, qui eux aussi disposent d’un nombre conséquent de boutiques et autres comptoirs, de mettre en place des tickets payants.

« Il ne faut pas oublier que l’ensemble de ces services représentent une expérience, un bon moment ».

Allant même jusqu’à qualifier le shopping d’ « espace d’évasion », pour lui, « de nombreuses personnes se rendent au centre commercial sans effectuer le moindre achat dans une boutique. Pour elles, fréquenter un shopping s’assimile à un moment de détente ». « Quand on va dans un parc d’attractions, un zoo, ou visiter une exposition, on paie un droit d’entrée sans sourciller. Alors si un shopping propose un rassemblement de boutiques et de concepts horeca exclusifs, des animations, des pop-up stores, des expositions temporaires et d’autres événements, pourquoi ne pourrions-nous pas envisager un droit d’entrée ? »

Pas seulement une innovation, mais une nécessité

Prenant pour exemple les malls laissés à l’abandon qu’on retrouve aux États-Unis, Pascal Libyn est convaincu qu’il faut redorer l’image de ces galeries marchandes « Il ne fait aucun doute que le concept de centre commercial doit se renouveler ». « Le nombre de malls qui sont vraiment vides, c’est la preuve qu’il faut innover. Là-bas, les magasins datent d’il y a vingt ou trente ans et rien n’a évolué. Il faut éviter que cela ne se passe ainsi chez nous ».

Lire aussi > Made & More, la marque belge qui veut changer la mode

Concernant l’argent consacré au prix des tickets, il ne servira pas à se remplir les poches, mais à participer au bien social.  Pascal Libyn a déjà quelques idées : en payant son entrée, le visiteur pourrait se faire rembourser son ticket en effectuant un achat dans un des magasins, il pourrait disposer d’un parking gratuit, ou encore, le montant servirait à alléger le loyer des commerçant, ce qui, « rendrait les espaces commerciaux plus accessibles et assurerait une plus grande diversification de l’offre », justifie-t-il.

©Flickr / HAMZA BUTT

Que les shoppeurs se rassurent, le projet n’est pas du tout à l’ordre du jour, et les centres commerciaux ne sont pas prêts à prendre un tel risque. « Faire payer l’entrée au shopping ? Je n’ai jamais pensé à une telle chose et je ne sais d’ailleurs pas quoi en penser. Pour le moment, ce n’est pas du tout quelque chose que nous envisageons ou que nous nous apprêtons à mettre en place ». déclare Jurgen De Gelas, shopping manager au City 2, à la DH.

CIM Internet