Paris Match Belgique

Japon : quand le « nail art » transforme la manucure en défilé de haute couture

Les premières techniques sont arrivées des États-Unis il y a 35 à 40 ans avec les ongles artificiels. | © Flickr : losthompsons

Société

Cette semaine avait lieu le Tokyo Nail Forum, la grande messe de la haute couture version ongles et cuticules.

Un smiley, Blanche Neige et les sept nains ou votre marque préférée sur le bout de vos doigts : la Nippone Britney Tokyo a exporté son « nail art » à Hollywood, où elle peint les ongles de Kim Kardashian et autres stars.

Elle était cette semaine au Tokyo Nail Forum, grand-messe du secteur qui fait référence en Asie. Avec son style exubérant, cette Nippone, qui ne veut pas révéler son vrai nom, s’est fait connaître en exhibant ses œuvre sur Instagram et autres réseaux sociaux.

Bohemian rose garden for @officiallibertine made by @cndworld #cnddesignlab team💅🏻✨💕 #NYFW 🗽#fashion #nailart

A post shared by Britney TOKYO 💅✨ (@britneytokyo) on

Ongles de star

« Ariana Grande m’a contactée », et d’autres célébrités (les vedettes de téléréalité Kim Kardashian et Kylie Jenner, le mannequin Gigi Hadid…), raconte-t-elle à l’AFP après avoir réalisé une décoration qui étincelle dans l’obscurité. Aujourd’hui installée à Los Angeles, elle revendique un art qui « fusionne style japonais et américain, Tokyo et Hollywood ». Mais ses compétences, elle les a acquises au Japon.

Lire aussi : Kobi Levi, de la folie jusqu’au bout des pieds

Si les premières techniques sont arrivées des États-Unis il y a 35 à 40 ans avec les ongles artificiels, les artistes de l’ongle de l’archipel ont apporté une « touche unique », souligne Mihori Kinoshita, membre du conseil d’administration de la Japan Nailist Association (JNA), organisatrice de l’événement. « Les Japonais sont très doués dans tout ce qui exige une grande méticulosité. Ils améliorent sans cesse leurs aptitudes, tels des artisans », estime-t-elle, soulignant qu’il s’agit aussi d’un soin pour « renforcer ses ongles ».

Nail Art Forum de Tokyo, le 30 octobre, 2016. AFP PHOTO / BEHROUZ MEHRI

La haute couture des cuticules

Au Tokyo Nail Forum, des milliers de visiteurs se pressent pour se jeter sur les derniers vernis gel, couleurs et accessoires tendance, et la panoplie de la parfaite « onglartiste » : tabliers, pinces à cuticules et limes en tout genre, lampe sèche-ongles…

Lire aussi : Creamart : Un artiste coréen fait de vos cafés des chefs-d’œuvre

Point d’orgue de ce rendez-vous de trois jours, un défilé « automne-hiver 2017 », autour du thème « Hajikeru Pink » (rose éclatant), avec podium, mannequins et mise en scène qui n’ont rien à envier à la haute couture. Mais ici les vedettes sont les ongles ornés de pierres, pendentifs et rubans, aux motifs souvent floraux, parfois ultra-kitsch et toujours longs de plusieurs centimètres.

(Avec Belga)

CIM Internet