Paris Match Belgique

Bertrand-Kamal : Son cancer détecté suite à une blessure dans « Koh-Lanta »

bertrand kamal cancer

Extrait de l'émission "Koh-Lanta".

Société

Le candidat de l’Est aurait été diagnostiqué suite à une blessure provoquée durant l’émission.

 

La productrice de Koh-Lanta, Alexia Laroche-Joubert, vient de partager de nouvelles informations sur le décès de Bertrand Kamal dans l’émission Touche pas à mon poste ce lundi 14 septembre. On apprenait en effet le décès du jeune candidat de 30 ans ce mercredi 9 septembre des suites d’un cancer du pancréas. Cela faisait cinq mois que le candidat de l’équipe verte luttait contre un cancer « extrêmement agressif », sans jamais perdre sa joie de vivre.

Lire aussi > Koh-Lanta : Le public ne se remet toujours pas de la master class d’Estelle

Le tournage de la 21ème édition de Koh-Lanta, intitulée « Les 4 Terres », a démarré à l’automne 2019 aux îles Fidji. C’est au mois de janvier que Bertrand-Kamal a senti les premiers symptômes apparaître puisqu’il a commencé à souffrir de maux de ventre. Le candidat de l’Est a mis ses douleurs sur le compte d’une blessure obtenue durant le tournage, et a décidé de consulter. « Il s’est blessé dans l’aventure, un truc assez bénin… », a confié la productrice. « Suite à Koh-Lanta, il avait encore mal, a-t-elle expliqué sur C8. À ce moment-là, il est allé faire des examens. Et en fin de compte ils ont décelé – c’était, je crois, le 17 avril – un cancer. Très agressif, malheureusement », a-t-elle ajouté.

L’ex-animateur et chef de village en hôtel-club a alors entamé un combat de cinq mois contre le cancer. L’animateur Denis Brogniart s’est impliqué personnellement dans les soins du jeune homme dont il se sentait très proche, en finançant notamment un traitement expérimental. « En tant que parrain de la Fondation ARC contre le cancer, je connais le Directeur de la recherche de l’hôpital Gustave Roussy à Villejuif, Fabrice André. Je l’ai appelé, je lui ai demandé de rester discret – les médecins le sont -, et je lui ai dit qu’on avait un aventurier qui souffrait d’un cancer du pancréas. Et là, il s’est pris d’amitié pour Bertrand-Kamal », a-t-il ainsi déclaré. « Ça a été extrêmement violent, parce qu’il faut savoir que Bertrand-Kamal est l’expression même de la joie de vivre, a-t-elle confié dans TPMPCe qu’il a vécu en terme de souffrance… Il a été admirable. Je l’avais régulièrement au téléphone et il arrivait encore à faire des pointes d’humour alors que je sais que c’était très violent », a conclu Alexia Laroche-Joubert.

CIM Internet