Paris Match Belgique

Derek Chauvin, mis en examen pour la mort de George Floyd, a été remis en liberté

derek chauvin george floyd

Une personne brandit une pancarte alors que des manifestants défilent au cours d'une manifestation après la libération sous caution de l'ancien policier Derek Chauvin, à Minneapolis, dans le Minnesota, le 7 octobre 2020. | © Kerem Yucel / AFP.

Société

Derek Chauvin, le policier mis en examen pour avoir causé la mort de George Floyd en maintenant son genou dans sa nuque pendant près de neuf minutes, a été remis en liberté sous caution.

D’après un article Paris Match France de Kahina Sekkai

Quatre mois après la mort de George Floyd, tous les policiers mis en examen dans le cadre de l’enquête sont désormais remis en liberté. Mercredi, Derek Chauvin, l’officier filmé en train de maintenir son genou sur la nuque de l’Afro-Américain de 44 ans pendant près de neuf minutes, a versé une caution de 100 000 dollars -le dixième de la caution fixée à un million, selon la loi- et a pu être remis en liberté. Il a été transféré mercredi de la prison de haute sécurité de Oak Park Heights, où il était incarcéré, vers celle du comté de Hennepin, où il a versé la somme prêtée par une entreprise spécialisée, précise CBS Minnesota. Derek Chauvin n’a pas le droit de quitter le Minnesota sans autorisation, d’entrer en contact avec la famille Floyd ou de reprendre un emploi dans les forces de l’ordre.

Manifestation à Minneapolis après l'annonce de la remise en liberté de Derek Chauvin, le 7 octobre 2020.
Manifestation à Minneapolis après l’annonce de la remise en liberté de Derek Chauvin, le 7 octobre 2020. © Nicholas Pfosi / Reuters

Craignant que cette nouvelle ne provoque des manifestations, comme celles qui avaient eu lieu pendant des semaines après la mort de George Floyd en mai dernier, le gouverneur du Minnesota Tim Walz a annoncé le déploiement d’une centaine de membres de la Garde nationale pour maintenir l’ordre en cas de débordements. Ben Crump, l’avocat de la famille de George Floyd, a rapidement réagi après l’annonce de la remise en liberté sous caution de l’ancien policier, depuis renvoyé des forces de l’ordre : « Derek Chauvin a payé une caution à un million de dollars aujourd’hui, achetant sa liberté après avoir volé la vie de George Floyd pour 20 dollars. Sa libération sous caution est un rappel douloureux pour la famille de George, nous sommes encore loin de la justice. »

Trois ex-collègues poursuivis pour complicité de meurtre

Derek Chauvin avait été le premier interpellé et mis en examen, dans un premier temps pour « homicide involontaire ». Mais face à l’émotion provoquée par la mort de George Floyd, survenue dans des conditions similaires à celles d’autres hommes noirs tués lors d’interpellations brutales, le procureur avait aggravé les charges contre Derek Chauvin retenant en plus la charge de « meurtre » et en avait engagé contre les trois autres officiers, poursuivis pour « complicité de meurtre ».

Lire aussi > Mort de George Floyd : Derek Chauvin, le policier au passé trouble

Le mois dernier, les avocats de Derek Chauvin, J. Alexander Kueng, Thomas Lane et Tou Thao ont demandé l’abandon des charges ou, à défaut, des procès séparés pour les quatre policiers mis en examen et le dépaysement de l’affaire, ce que le procureur a déjà refusé. Eric Nelson, l’avocat de Derek Chauvin, compte accuser deux des trois collègues de son client, moins expérimentés que lui, d’avoir failli dans l’arrestation de George Floyd. J. Alexander Kueng et Thomas Lane étaient les premiers policiers appelés par un commerçant assurant que George Floyd avait utilisé un faux billet de 20 dollars. Thomas Lane avait brièvement braqué le quadragénaire avec son arme avant de le sortir de sa voiture pour lui passer les menottes, comme le montre l’analyse des caméras de surveillance de la zone réalisée par le New York Times. Derek Chauvin et Tou Thao, qui ont déjà tous deux été visés par 17 et 6 plaintes pour violences, avaient été appelés en renfort et étaient arrivés quelques minutes plus tard, plaquant George Floyd au sol jusqu’à ce qu’il ne respire plus.

Earl Gray, l’avocat de Thomas Lane, avait alors provoqué la colère de l’avocat de la famille Floyd en assurant que George Floyd est décédé d’une overdose de fentanyl qu’il se serait délibérément infligée : « La seule overdose qui a tué George Floyd est une overdose de force excessive et de racisme du département de police de Minneapolis. Le monde a vu ce qui s’est passé, qui allez-vous croire ? Vos yeux ou ces policiers meurtriers? », avait demandé Ben Crump.

CIM Internet