Paris Match Belgique

Suspension des compétitions sportives amateurs et fermeture des parcs d’attractions

Nouvelles mesures prises en Belgique

Le Premier ministre Alexander de Croo, le 16 octobre 2020. | © BELGA PHOTO / STEPHANIE LECOCQ

Société

Il n’est pas question de reconfinement total pour l’instant.

 

Le Comité de concertation présente ce matin à la presse de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus. Les décisions ont déjà été discutées et prises hier soir, a confirmé le cabinet du Premier ministre Alexandre De Croo. Après la mise en place d’un couvre-feu la semaine dernière et de la fermeture des établissements horeca, ce sont désormais les secteurs du sport et du milieu culturel qui sont impactés. Ces mesures entrent en vigueur immédiatement et dureront quatre semaines. Le Comité de concertation se réunira à nouveau ce vendredi.

Elio Di Rupo a déclaré à la presse qu’une réunion sera organisée cette après-midi avec le gouvernement wallon pour savoir si des mesures plus strictes devraient être prises pour la Wallonie.

Quelles sont les nouvelles mesures ?

Suspension des compétitions sportives amateurs. Toutes les compétitions sportives amateurs pour les plus de 18 ans sont suspendues jusqu’au 19 novembre.

Interdiction d’accueillir des supporters. Bien que les compétitions sportives professionnelles restent elles d’actualité, elles se dérouleront sans public – aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

Limitation à 200 personnes dans les théâtres et cinémas. Quelque soit la taille de la salle, la capacité d’accueil sera limitée à 200 personnes maximum. En extérieur, la capacité sera rallongée à 400 personnes.

Fermeture des parcs d’attractions. Les parcs d’attractions vont devoir fermer leurs portes jusqu’à nouvel ordre. Les parcs animaliers devront quant à eux fermer leurs salles intérieures.

Augmentation des transports en commun. L’offre des bus, trams et métro va être renforcée afin de faciliter la distanciation sociale dans les transports.

Capacité d’accueil limitée dans l’enseignement supérieur. Les Universités vont devoir limiter leur taux d’occupation des locaux à 20 %. Le port du masque reste bien évidemment toujours obligatoire.

Les écoles restent ouvertes. Aucune annonce spécifique n’a été faite concernant une probable fermeture généralisée des écoles. « L’objectif était de maintenir les écoles ouvertes. L’éducation et la formation constituent une priorité. Il est important d’avoir des cours en présentiel tant en maternelle, qu’en primaire et en secondaire. La fermeture restera l’exception et pas la règle », affirme le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet au micro de Bel RTL.

CIM Internet