Paris Match Belgique

En images : Nuit d’horreur à Vienne, visée par une attaque terroriste

Des femmes s'enfuient du premier quartier près de l'opéra d'État, au centre de Vienne, le 2 novembre 2020, suite à une fusillade près d'une synagogue. | © Joe Klamar / AFP.

Société

Une attaque terroriste a fait au moins trois morts dans la nuit de lundi à mardi à Vienne en Autriche.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

La police armée dans les rues, les lieux bouclés et les habitants choqués. Vienne a connu l’horreur dans la nuit de lundi à mardi. Une attaque terroriste a fait au moins trois morts et plusieurs blessés dans la ville autrichienne. Au moins un homme a tiré sur les passants, dans différents endroits. Le suspect, abattu par la police, était « un sympathisant » du groupe jihadiste Etat islamique (EI), a annoncé mardi matin le ministre autrichien de l’Intérieur, Karl Nehammer. « Lourdement armé », il était équipé d’un fusil d’assaut et d’une ceinture d’explosifs qui s’est révélée factice, selon le ministre.

D’après le quotidien allemand Bild, il aurait annoncé son intention de passer à l’acte sur son compte Instagram. Les autorités cherchent à savoir s’il était seul ou s’il a bénéficié de l’aide de complices qui sont toujours recherchés. « Au moins un suspect se trouve en fuite », a déclaré Karl Nehammer.

Les tirs ont éclaté en début de soirée, à quelques heures de l’entrée en vigueur d’un reconfinement de l’Autriche pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Le drame s’est déroulé en plein coeur de la capitale autrichienne, près d’une importante synagogue et de l’Opéra. « À ce stade, il n’est pas possible de dire si la synagogue » était la cible des tireurs, a déclaré Oskar Deutsch, le président de la communauté israélite de Vienne (IKG). En tout, « six lieux différents » ont été visés par les tirs, selon la police.

© Joe Klamar / AFP.
© Joe Klamar / AFP.
Les invités de l’opéra quittent l’opéra d’État sous la surveillance de policiers armés, dans le centre de Vienne, le 2 novembre 2020, suite à une fusillade.
© Joe Klamar / AFP.
© Joe Klamar / AFP.
Des pompiers et des voitures de police se tiennent près de la place Schwedenplatz. © Joe Klamar / AFP.
© AFP.
Des policiers armés patrouillent dans le centre de Vienne. © Joe Klamar / AFP.
Mots-clés:
Terrorisme autriche vienne
CIM Internet