Paris Match Belgique

Comité de concertation : des mesures très strictes pour Noël, les commerces rouvriront le 1er décembre

Le réunion du comité de concertation s'est tenue ce vendredi 27 durant l'après-midi. | © Belga

Société

Un comité de concertation a eu lieu ce vendredi 27 novembre avec les principaux ministres du gouvernement fédéral, les ministres-présidents des entités fédérées et les experts sanitaires. Voici leurs décisions pour les semaines à venir !

 

Après les décisions en ce sens prises par la France notamment cette semaine, les indépendants et commerçants de magasins dits non essentiels attendaient cette réunion avec impatience pour savoir s’ils pourraient rapidement rouvrir et sous quelles conditions exactes. Pour rappel, la fermeture des commerces non-essentiels, dans le cadre de mesures destinées à lutter contre la résurgence du coronavirus en Belgique, avait été décidée le 30 octobre dernier pour une durée de plus d’un mois (jusqu’au dimanche 13 décembre inclus).

Des règles strictes

Toutes les mesures qui sont annoncées aujourd’hui, et qui restent très strictes, seront en vigueur jusqu’au 1er février 2021, avec une évaluation le 15 janvier. Lors de la conférence de presse, qui s’est tenue ce soir à 19h, le Premier ministre, Alexander De Croo, a d’abord tenu à féliciter les efforts menés par l’ensemble de la population. « Nous avons réussi à inverser une situation qui était dramatique. Mais même si les chiffres ont tendance à s’améliorer, nous restons toujours dans la phase d’alerte 4 (niveau maximale), les contaminations sont encore trop nombreuses, il ne faut donc pas relâcher les efforts » . L’hiver est une période propice pour le virus, c’est pour cette raison que le Comité de concertation a décidé de ne pas relâcher la visse et de mettre en avant la sécurité de tous en avant. Alexander De Croo ne veut pas déconfiner trop tôt, au risque de devoir affronter une troisième vague encore plus virulente. Il a affirmé que notre système de soins de santé n’est pas prêt à affronter une nouvelle vague, c’est pour cela que certains secteurs, comme l’Horeca, resteront fermés, les mesures d’aide resteront donc d’application. L’objectif immédiat est d’arriver à maximum 800 contaminations et 75 hospitalisations par jour. A partir de là, les mesures pourront être assouplies.

Les Commerces  ?

Le Comité de concertation s’est mis d’accord sur une réouverture des magasins non essentiels dès le mardi 1er décembre. Le shopping devra se faire individuellement sauf pour les personnes ne pouvant faire leurs achats seules. La durée par magasin sera limitée, maximum 30 minutes. Alexander De Croo a invité la population à faire preuve de responsabilités et à ne pas se rendre dans les magasins si trop de monde est présent sur place, que cela soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Il rappelle qu’il est également essentiel de respecter les règles sanitaires dans chaque établissement. Autre mesure, les musées et piscines pourront également rouvrir leurs portes.

Les métiers de contacts ?

Ils restent toujours fermés. Pas d’autorisation de réouverture donc pour les salons de coiffure et de soins esthétiques. Pour le moment… Rien ne dit que pour la fin d’année, vers les fêtes, une ouverture sous conditions ne soit pas possible. On parle de la date du 13 décembre.

Les fêtes de fin d’année ?

Les fêtes de Noël seront différentes, plus intimes. Mais il est important que personne ne soit seul, c’est pour cela que les personnes isolées auront la possibilité d’inviter deux personnes le 24 et le 25. Les feux d’artifice seront interdits sur l’ensemble du territoire. Alexander De Croo a expliqué que relâcher la pression maintenant équivaudrait à gâcher les efforts de ces dernières semaines

Le couvre-feu ?

Le couvre-feu sera maintenu sur le pays. Seul le réveillon de Noël pourra déroger au couvre-feu avec une autorisation de circuler jusque minuit. Pour rappel, il est d’application de minuit à 5h au niveau fédéral et de 22h à 6h à Bruxelles et en Wallonie.

Les Voyages ?

Il faut absolument éviter d’importer le virus dans notre pays. Les voyages non-essentiels restent donc fortement déconseillés. Des contrôles aux frontières seront mis en place, les personnes qui reviennent d’un séjour à l’étranger de plus de 48h devront compléter le formulaire adéquat. Il y aura des contrôles actifs et les quarantaines pour les personnes qui reviennent des zones rouges devront être respectées. Pour ce qui est des sports d’hiver, des mesures seront annoncées dans les prochains jours. Alexander De Croo a contacté la Suisse pour prendre des mesures similaires à la France, et que les stations de ski restent fermées. Il espère des mesures au niveau européen.

 

CIM Internet