Paris Match Belgique

L’épave du navire de Barbe Noire trouvée en Caroline du Nord

Le suspense est enfin levé 22 ans après la découverte de l'épave | © Belga

Société

Le doute persistait, depuis la découverte en 1995 d’une épave au large des côtes de la Caroline du Nord. C’est désormais officiel : le National Geographic confirme qu’un examen minutieux du contenu du navire a permis d’établir qu’il s’agissait du Queen Anne’s Revenge, le vaisseau de Barbe Noire. 

Cela faisait plus de 20 ans que le mystère persistait autour du navire retrouvé au large de la Caroline du Nord. Fin du suspense : le Département des ressources culturelles de la région affirme qu’il s’agit bien du navire de Barbe Noire. selon les experts, le Queen Anne’s Revenge se serait échoué sur un banc de sable au large de Beaufort en 1718. Barbe Noire et son équipage ont survécu au naufrage et abandonner le navire, sans emmener les trésors qui se trouvaient à bord. Un cargo précieux qui a permis d’identifier le vaisseau fantôme.

Lire aussi > Oleo Sponge, l’éponge qui nettoie les océans en profondeur

Fleurs de lys

C’est l’envergure de l’épave qui avait mis la puce à l’oreille des historiens, peu de navires de cette taille naviguant dans la région à l’époque. À son bord, un véritable trésor. Les fouilles ont en effet permis de remonter à la surface de l’or, dissimulé parmi des plombs de canon, une cloche gravée de l’année 1705, mais aussi des poids d’apothicaire, estampillés de fleurs de lys. Pas étonnant, quand on sait que le Queen Anne’s Revenge était à l’origine  un navire français, Le Concorde, dérobé par Barbe Noire en 1717. Ainsi que l’explique Erik Goldstein, conservateur au sein de la Colonial Williamsburg Foundation, « au début d’une excavation, à moins de découvrir quelque chose tel qu’une cloche de navire dont le nom est gravé dessus, il faut un certain temps pour reconstituer le puzzle et rassembler toutes les preuves. C’était tout à fait responsable de procéder ainsi ».

Cadavre à la mer

Si Barbe Noire n’a pas péri lors du naufrage de sa Queen Anne, il n’y aura pas survécu longtemps : le pirate anglais est mort en novembre 1718 au large de l’île d’Ocracoke, en Caroline du Nord. Le pirate anglais et son équipage avaient été pris en embuscade par les hommes du lieutenant Robert Maynard, et Barbe Noire était tombé sous les balles, avant d’être décapité par Maynard. Sa tête sera placée en guise de trophée sur le beaupré du Pearl, et la légende raconte qu’après avoir été jeté à la mer, le corps du pirate aurait fait deux fois le tour du bateau à la nage avant de couler.

CIM Internet