Paris Match Belgique

En Suède, le ciel devient complètement violet pour une raison très surprenante

En Suède, le ciel devient complètement violet pour une raison très surprenante

Cette lumière perturbe aussi bien les riverains que les oiseaux qui migrent la nuit. | © Capture d'écran Sveriges Television

Société

Ce n’est malheureusement pas à cause d’une aurore boréale.

 

Ce sont des images que l’on pourrait trouver magnifiques si la raison en était naturelle. Les habitants de Trelleborg, en Suède, ont le droit à un ciel nocturne complètement violet depuis le début du mois de novembre. Ici, pas question d’aurore boréale mais … d’un champ de tomates. La ville voisine de Gislov cultive des tomates à grande échelle, et afin d’améliorer leurs rendements, les cultivateurs utilisent des LED à basse consommation de lumière violette. Avec la brume épaisse et les nuages bas, la lumière se répand donc à des kilomètres à la ronde, jusqu’à la ville de Trelleborg située à seulement 7 km de Gislov, précise VL média.

Lire aussi > La pollution lumineuse est extrêmement dangereuse pour la faune et la flore

La nuit dans les pays nordiques étant particulièrement longue en hiver, les agriculteurs sont contraints d’utiliser une lumière artificielle pour pouvoir cultiver leurs fruits et légumes. Un petit coup de pouce d’autant plus nécessaire pour les tomates que la lumière reste l’un des éléments fondamentaux de leur croissance. Les propriétaires de cette production de tomates ont décidé de changer récemment l’éclairage classique de leurs serres pour des LED violettes car elles seraient plus économiques et plus efficaces.

En plus de déranger les riverains, cette lumière nocturne perturbe énormément les oiseaux qui migrent la nuit. Suite aux plaintes des habitants, les lumières sont désormais éteintes depuis le 6 novembre entre 17 heures et 23 heures. L’entreprise Alfred Pederson & Son – qui s’occupe de ce champ de tomates – a déclaré chercher des moyens pour limiter la gêne occasionnée et que leur « intention n’était pas de mettre les habitants en colère”. Ils ont également confié arrêter “toute culture de tomates le soir” tant que des solutions ne seraient pas trouvées.

CIM Internet