Paris Match Belgique

Le mois de novembre 2020 est le plus meurtrier depuis la Seconde Guerre mondiale

Le mois de novembre 2020 est le plus meurtrier depuis la Seconde Guerre mondiale

Image d'illustration. | © Unsplash / Markus Spiske.

Société

Et il apparaît clair que 2020 sera l’année la plus meurtrière depuis 1945.

Compte tenu de l’ajustement démographique, on estime qu’il y a eu plus de 12 décès pour 10 000 Belges au mois de nombre, selon les chiffres recueillis par le professeur de démographie Patrick Deboosere (VUB) et relayés lundi dans les pages du Standaard. Un tel taux de mortalité n’avait plus été enregistré depuis la Seconde Guerre mondiale.

Lire aussi > Le pôle belge GSK travaille plus que jamais sur un vaccin anti-Covid : « Nous comptons toujours produire 1 milliard de doses d’adjuvants pour 2021 »

Un bilan final qui va encore s’alourdir

Au cours de la dernière décennie, le taux de mortalité le plus élevé était de huit décès pour 10 000 habitants.

Les statistiques de Statbel font état, jusqu’ici, de 13 480 décès pour le mois de novembre. Mais le bilan final va s’alourdir, les données pour le dernier jour de novembre étant toujours manquantes. De plus, jusqu’à 5 % des décès sont signalés tardivement. Par conséquent, le nombre de décès en novembre sera bien supérieur à 14 000.

Lire aussi > Covid-19 : Pourquoi un vaccin ne suffira pas pour enrayer la pandémie

Il est clair que 2020 sera l’année la plus meurtrière depuis la Seconde Guerre mondiale, même si la surmortalité diminue en décembre, ponctue l’article.

Avec Belga

CIM Internet