Paris Match Belgique

Comité de concertation : Durcissement sur le télétravail et le retour de zones rouges

Le Premier ministre Alexander De Croo. | © BELGA PHOTO BENOIT DOPPAGNE

Société

Un nouveau comité de concertation s’est déroulé ce vendredi après-midi, juste avant les vacances de fin d’année. Voici ce qu’il faut en retenir.

 

Les représentants du gouvernement fédéral, des Régions et des Communautés se sont penchés sur la situation épidémiologique, le dépistage, la vaccination et le contrôle de la quarantaine. Le Premier ministre Alexander De Croo a commencé par rappeler que bien que les chiffres ont baissé, la diminution est maintenant plus lente, laissant présager une troisième vague, c’est pourquoi il ne faut pas baisser les bras maintenant. « Les vaccins seront là avant la fin de l’année », termine Alexander De Croo sur une note qu’il veut être plus positive.

Assouplissement des mesures actuelles de confinement ?

Ces dernières semaines, des appels à des assouplissements en vue des fêtes se sont fait entendre dans le monde politique « si les chiffres le permettent ». Qu’en est-il ? Aucun assouplissement ne sera finalement admis, affirme le Premier ministre, gardant toujours la règle des 4 personnes en extérieur.

Le Ministre-Président wallon, Elio Di Rupo, a rappelé que chaque famille pourra recevoir pour Noël une seule personne, et les personnes isolées auront le droit d’en recevoir maximum deux. Il a également précisé que la pratique du ski ne sera pas autorisée en Belgique. « Quand on demande à des pays de ne pas ouvrir leurs stations de ski, nous devons appliquer cette règle à nous-mêmes. »

Couvre-feu

Les règles du couvre-feu, qui varient d’une Région à l’autre, ne seront manifestement pas harmonisées. En Flandre, il restera fixé à minuit. En Wallonie et à Bruxelles-Capitale, le couvre-feu reste à 22h. Pour la veille de Noël, le couvre-feu sera décalé à minuit pour la Wallonie, mais pas pour la région de Bruxelles.

Commerces non-essentiels et métiers de contacts

C’est malheureusement confirmé, les métiers de contacts, le secteur culturel, l’horeca et le secteur évenementiel ne pourront pas reprendre pour cette fin l’année 2020.

Quarantaine et retour de zones rouges

Dans la plupart des pays, la situation est moins bonne qu’en Belgique, précise le Premier ministre, c’est pourquoi il demande particulièrement aux résidents belges de ne pas voyager pendant les vacances. Une quarantaine de sept jours sera de nouveau d’application pour les Belges de retour d’une zone rouge, avec un test Covid au bout de la quarantaine.

Concernant les non-résidents qui entrent en Belgique, ils devront présenter une attestation de test négatif au coronavirus aux frontières ou à l’aéroport.

Télétravail obligatoire

Il y aura des contrôles renforcés concernant le télétravail. « Si on ne respecte pas les règles de télétravail, le virus peut passer du milieu familial au milieu professionnel », précise le Premier ministre. Les entreprises qui ne respecteront pas les règles risquent de sévères amendes.

Prochaine échéance : 15 janvier

CIM Internet