Paris Match Belgique

Une vieille lettre au Père Noël refait surface plus de 80 ans plus tard

lettre père noël

Une lettre qui n'arrivera jamais à destination. | © D.R.

Société

Des archéologues ont découvert une lettre encore cachetée écrite par un enfant au Père Noël dans les années 1930 dans des bâtiments à Strasbourg.

D’après un article Paris Match France de la rédaction.

« Père Noël au ciel » : alors qu’ils fouillaient « quelques jours avant Noël » des bâtiments à Strasbourg, des archéologues ont eu la surprise de découvrir une lettre encore cachetée écrite par un enfant au Père Noël dans les années 1930, mais qui n’avait jamais été postée. « Si cette lettre n’arrivera pas à temps auprès de son destinataire… quel incroyable hasard que de la découvrir quelques jours avant Noël!« , indique sur sa page Facebook Archéologie Alsace, un organisme public qui exerce des missions scientifiques et patrimoniales.

Lire aussi > Avec le coronavirus, le père Noël se retrouve seul dans son village en Laponie

La trouvaille a eu lieu lors de fouilles « la semaine dernière » dans des moulins à Strasbourg et la ville voisine d’Illkirch-Graffenstaden.

Les archéologues sont alors « tombés sur de nombreux documents d’archives datant des années 1930 », tous « malmenés par les moisissures et les souris » : photos de famille, cartes postales, avis de décès, cartes de visite, invitations à déjeuner ou encore menus de stations thermales.

Un dessin de Saint Nicolas

Parmi cette masse de documents hétéroclites, une lettre, « dont l’enveloppe était encore scellée », précise Archéologie Alsace. L’organisme publie plusieurs photos de cette missive adressée au « Père Noël au ciel » que le ou la jeune auteur/e assure aimer de « tout (son) coeur ». Et qui insiste sur un point : « je veux être sage pour faire plaisir à Maman et Papa ». La lettre, rédigée d’une large écriture à l’encre bleue, est ornée d’un dessin en couleurs montrant un Saint Nicolas se penchant sur trois enfants dans un coffre en bois.

Les cadeaux réclamés? « Une bicyclette » et un « petit carrousel ». « Embrassez pour moi le petit Jésus« , intime encore cette lettre rédigée il y a presque 90 ans et dont la découverte a des airs de conte de Noël. « Recherches généalogiques et versement aux archives à venir« , conclut le post d’Archéologie Alsace.

📨🎅 Si cette lettre n’arrivera pas à temps auprès de son destinataire… quel incroyable hasard que de la découvrir…

Publiée par Archéologie Alsace sur Lundi 21 décembre 2020

CIM Internet