Paris Match Belgique

10 choses positives à retenir qui sont (quand même) arrivées en 2020

10 choses positives à retenir qui sont (quand même) arrivées en 2020

C'est peut-être difficile à croire, mais l'année 2020 a aussi eu son lot de bonnes nouvelles. | © Pexels / Markus Winkler

Société

Histoire de retenir le meilleur de cette année si particulière…

 

L’année 2020 aura indéniablement été marquée par la pandémie de coronavirus dans le monde. Entre la crise sanitaire, les incendies en Australie, et les tensions internationales, on ne gardera pas un très bon souvenir de cette année 2020. Pourtant, de nombreuses bonnes nouvelles sont passées presque inaperçues dans toute cette actualité surchargée.

À quelques jours du début de l’année 2021, ParisMatch.be retourne dans le temps et vous fait revivre 10 faits d’actualité qui ont de quoi donner le sourire.

1 – Au Zimbabwe, l’exploitation minière est désormais interdite dans les réserves naturelles

Le 8 septembre dernier, le gouvernement du Zimbabwe interdit toute exploitation minière dans les réserves naturelles du pays. Une société chinoise voulait en fait explorer du charbon dans la réserve de Hwange, la plus grande du pays qui abrite plus de 45 000 éléphants et d’autres animaux sauvages. « L’opération d’une mine dans un parc naturel protégé contrevient au devoir constitutionnel d’empêcher les dégradations écologiques et de promouvoir la préservation », estimait l’Association des avocats environnementaux du Zimbabwe. C’est grâce à leur intervention que le gouvernement fait marche arrière et interdit finalement toute exploitation minière dans les réserves « avec effet immédiat ».

Lire aussi > Les 15 films qu’il faudra absolument voir en 2021

2 – L’Écosse rend les protections périodiques gratuites


C’est une première dans le monde : les Écossaises auront accès gratuitement aux protections périodiques. Cette décision a été voté définitivement le 24 novembre par le Parlement autonome du pays afin de lutter contre la précarité menstruelle. Concrètement, les écoles et universités devront mettre à disposition gratuitement une gamme de protections périodiques dans leurs toilettes. Le gouvernement écossais pourra aussi obliger des organismes publics à fournir gratuitement ces produits. Selon Ouest France, près de 10 % des filles au Royaume-Uni ne peuvent pas “s’offrir” ce type de produits pendant leurs règles, et près de 20 % utilisent des protections de substitution.

3 – Au Soudan, l’excision est maintenant punie par la loi

La plus haute instance du pouvoir au Soudan a approuvé, le 10 juillet, une loi pénalisant l’excision. Cette pratique ancestrale, qui reste très répandue dans en Afrique, a été décrite comme portant « atteinte à la dignité de la femme » par le ministère de la justice. « La mutilation des organes génitaux de la femme est désormais considérée comme un crime » et « toute personne qui y a recours sera condamnée à une peine allant jusqu’à trois ans de prison », rappelle le texte de loi.

4 – En Belgique, le congé de paternité est rallongé

À partir du 1er janvier, les jeunes papas pourront passer plus de temps avec leur nouveau-né. Le congé de paternité a en effet été rallongé de 10 à 15 jours. Dans deux ans, il passera même à 20 jours. Une bonne nouvelle qui s’appliquera à tout le monde, que l’on soit salarié, indépendant ou fonctionnaire.

5 – Kamala Harris devient la première femme Vice-présidente des États-Unis

Kamala Harris devient la première femme Vice-présidente des États-Unis
Kamala Harris, avec en arrière plan Joe Biden. © Angela Weiss / AFP

Colistière de Joe Biden, Kamala Harris est entrée dans l’histoire en devenant la première femme Vice-présidente des États-Unis. « Si je suis la première femme à occuper ce poste, je ne serai pas la dernière », avait-elle déclaré pleine d’espoir lors de son discours de victoire.

Kamala Harris n’a pas peur de faire bouger les lignes. Après deux mandats de procureure à San Francisco, elle est élue procureure générale de Californie en 2011. Elle devient ainsi la première femme, mais aussi la première personne noire, à diriger les services judiciaires de l’État le plus peuplé du pays. En janvier 2017, elle prête serment au Sénat à Washington, s’inscrivant comme la deuxième sénatrice noire dans l’histoire américaine.

6 – Un deuxième patient est entièrement guéri du VIH

Surnommé le « patient de Londres », cet homme atteint du sida a été déclaré en rémission en mars 2019. Un an après, le virus avait entièrement disparu de son sang et le patient avait arrêté tout traitement. C’est donc le deuxième patient considéré comme guéri, après le « patient de Berlin » en 2011.

« Nos conclusions montrent que le succès de la transplantation de cellules souches comme traitement du VIH, pour la première fois rapportée il y a 9 ans pour le patient de Berlin, peut être reproduit », rapportaient les chercheurs. « D’autres patients ont bénéficié d’un traitement similaire, mais aucun n’est aussi loin dans la rémission (…). Il y en aura probablement d’autres, mais cela prendra du temps. »

7 – Des espèces rares et en voie de disparition font leur grand retour

En Afrique, la population de rhinocéros noirs (une espèce en voie de disparition) a augmenté en huit ans. Leur nombre est ainsi passé de 4 845 en 2012 à 5 630 cette année. Cette évolution est en grande partie due à des lois plus strictes et à la gestion des populations, afin de favoriser leur reproduction.

Après les incendies en Australie qui ont anéanti 24 millions d’hectares, les écologistes craignaient que l’opossum pygmée ait totalement disparu. Ils ont finalement retrouvé ce petit marsupial d’une dizaine de centimètres début décembre, preuve que l’espèce n’était finalement pas éteinte.

Mais aussi : la Chine interdit la vente d’animaux sauvages pour la consommation alimentaire, l’Islande a annulé la chasse aux baleines pour la deuxième année consécutive, le guépard saharien est réapparu alors qu’on le croyait éteint, les animaux sauvages sont interdits dans les cirques en France, les balades à dos d’éléphants à Angkor (Cambodge) ne sont plus autorisées…

8 – Les footballeuses brésiliennes obtiennent l’égalité salariale

« Les joueuses vont gagner autant que les joueurs, il n’y a plus de différence de genre, la Confédération brésilienne de football traite hommes et femmes de façon égalitaire « , a annoncé le président de la Confédération, Rogério Caboclo, le 3 septembre dernier. Que ce soit Marta ou Neymar, n’importe quel membre de la Seleçao touchera le même montant.

L’équipe d’Angleterre a annoncé la même chose le lendemain, mais les égalités salariales dans le monde du football restent rares. Les joueuses américaines, quadruples championnes du monde, se battent encore pour obtenir cette égalité mais n’ont toujours pas obtenu gain de cause.

9 – L’écosystème marin peut encore se rétablir

Selon une étude scientifique, publiée dans la revue Nature, 50 à 90 % de la vie marine pourrait être restaurée d’ici 2050. Les scientifiques soulignent que les efforts sont payants, et qu’à long terme, les habitats, les populations, et les écosystèmes marins peuvent se rétablir. En 2000, 18 % des espèces marines étaient menacées d’extinction, contre 11,4 % en 2019. Bien qu’il reste encore beaucoup à faire, il est encourageant de voir que les efforts ne sont pas faits en vain.

10 – Le pape François se prononce en faveur du mariage civil homosexuel

C’est la première fois qu’un souverain pontife se déclare en accord avec les unions civiles entre personne d’un même sexe. « Les personnes homosexuelles ont le droit de vivre en famille. Ce sont des enfants de Dieu », déclare le pape François dans le documentaire Francesco. « Ce qu’il nous faut, c’est une loi sur l’union civile afin que (ces couples) soient légalement protégés. »

Cette année, de nombreux pays ont également légalisé le mariage homosexuel, comme l’Irlande du nord ou le Costa Rica. La Thaïlande a également adopté une proposition de loi concernant les unions civiles.

Mots-clés:
pensée positive 2020
CIM Internet