Paris Match Belgique

Trump « doit partir » : Le président américain face à un deuxième impeachment historique

Trump "doit partir" : Le président américain face à un deuxième impeachment historique

La présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi. | © Rod Lamkey / CNP

Société

Donald Trump est « un danger évident et immédiat ».

 

La présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi a appelé mercredi à destituer le président des États-Unis, qui faisait face à un deuxième « impeachment » historique une semaine avant la fin de son mandat.

« Le président des États-Unis a incité à cette insurrection, cette rébellion armée », a-t-elle lancé avant le vote sur cette mise en accusation formelle pour avoir encouragé l’assaut du 6 janvier contre le Capitole, qui a fait cinq morts et ébranlé la démocratie américaine. « Il doit partir, il est un danger évident et immédiat contre la nation que nous aimons tous », a-t-elle martelé dans un Congrès barricadé. « Votre but a toujours été de vous en prendre au président, peu importe pourquoi. C’est une obsession », a rétorqué l’élu républicain Jim Jordan, un trumpiste parmi les plus fidèles.

Lire aussi > Trump nie toute responsabilité et brandit la « colère » de ses électeurs

Les débats étaient vifs. L’élue démocrate Ilhan Omar a qualifié Donald Trump de « tyran ». « Nous ne pouvons simplement pas tourner la page sans rien faire », a-t-elle lancé. Pour la députée républicaine Nancy Mace, le Congrès doit exiger que le président soit tenu pour responsable de ses actes, mais mener cette procédure dans « la précipitation » est irresponsable. Chaque jour un peu plus isolé dans son propre camp, le tempétueux président a tenté mardi de réduire la procédure le visant à une énième « chasse aux sorcières ».

Des images saisissantes

À sept jours de la prestation de serment du prochain président Joe Biden, la ville de Washington, placée sous très haute sécurité, était méconnaissable. Images saisissantes : des dizaines de militaires réservistes ont passé la nuit à l’intérieur du bâtiment du Congrès, dormant encore à même le sol dans les salles et les couloirs alors même que les élus arrivaient. Des blocs de béton ont été disposés pour bloquer les principaux axes du centre-ville, d’immenses grilles métalliques entourent nombre de bâtiments fédéraux, dont la Maison Blanche. La Garde nationale est omniprésente.

Trump "doit partir" : Le président américain face à un deuxième impeachment historique
© Rod Lamkey / CNP
Trump "doit partir" : Le président américain face à un deuxième impeachment historique
© SAUL LOEB / AFP

Le vote à la Chambre des représentants sur l’acte d’accusation est prévu vers 15h (21h heure belge). Son issue, qui fait peu de doute, marquera l’ouverture formelle de la procédure de destitution contre le 45e président, qui deviendra le premier de l’Histoire à être deux fois mis en accusation au Congrès.

Avec Belga

CIM Internet