Paris Match Belgique

Cet homme qui a escorté Kamala Harris lors de la prestation de serment n’est pas n’importe qui

Cet homme qui a escorté Kamala Harris lors de la prestation de serment n'est pas n'importe qui

Eugene Goodman, escortant Kamala Harris le 20 janvier 2021. | © Win McNamee / AFP

Société

Eugene Goodman a évité un drame lors de l’attaque du Capitole le 6 janvier dernier.

 

Cet homme s’appelle Eugene Goodman et il a été élevé au rang de « héros » ces dernières jours. Ce 20 janvier, lors de la prestation de serment de Joe Biden et de Kamala Harris, il était également présent pour escorter la nouvelle vice-présidente américaine.

Lire aussi > Joe Biden est officiellement le 46e président des États-Unis [PHOTOS]

Son nom a fait les grands titres. Le 6 janvier dernier, cet officier de police du Capitole a repoussé avec courage la foule d’insurgés qui prenait d’assaut ce lieu mythique du pouvoir législatif des États-Unis. Alors que le Collège électoral se réunissait pour confirmer la victoire de Joe Biden, des partisans de Trump ont fait irruption dans le Capitole de Washington pour interrompre le décompte des votes.

Dans une vidéo filmée par un journaliste du HuffPost – Igor Bobic – qui a fait le tour du web, on voit Eugene Goodman seul face à la foule en colère. Alors que les partisans montent dangereusement les marches du Capitole, l’officier de police garde son calme et informe ses collègues de l’évolution. Arrivé au 2e étage, on le voit jeter un léger coup d’oeil sur sa gauche. Au fond du couloir, se trouve la salle du Sénat où des sénatrices et des sénateurs (ainsi que le vice-président Mike Pence) sont barricadés, protégés par des officiers prêts à tirer. Pour éviter le drame, Eugene Goodman provoque l’un des émeutiers pour diriger la foule du côté opposé.

Lire aussi > Chaos et violence au Capitole : Les photos surréalistes d’une journée tristement historique

Selon The Washington Post, Eugene Goodman était « mitigé » quant à sa renommée virale et craignait d’être pris pour cible par les extrémistes de droite. Mais son héroïsme a néanmoins suscité de nombreux éloges. Une résolution de la Chambre propose même de le nominer pour la Médaille d’or du Congrès.

CIM Internet