Paris Match Belgique

Vitaa & Slimane : L’âme soeur

Les deux artistes déclinent le mot amour en 29 nuances | © DR

Société

Le titre « De l’or » figure sur « Versus – Chapitre 2 », prolongation de l’album phénomène d’un duo d’artistes qui touche, au plus profond, le cœur du public. Et si leur carrière s’est parée de l’éclat du succès, Vitaa et Slimane, anciens coachs de The Voice Belgique, brillent surtout des couleurs de l’amour et de la sincérité.

Cet article est issu du supplément Spécial Amour dans le Paris Match Belgique en vente dans toutes les librairies. 

Slimane : Sa déclaration

Paris Match. Comment recevoir une telle vague d’amour du public ?
Slimane. On n’est jamais prêt à recevoir une reconnaissance aussi puissante. Après ma participation à « The Voice » en tant que talent et les années qui ont suivi mes débuts de carrière, j’avais du mal avec le succès. Il est aussi difficile, bizarrement, d’être aimé que détesté. Pour recevoir l’amour, il faut s’aimer soi-même, ce qui n’était pas toujours mon cas. Mais finalement, les témoignages d’amour sont tellement plus forts que tout qu’ils vous donnent force et courage. Je dois avouer que j’ai eu un coup de foudre pour la Belgique qui m’a beaucoup rassuré sur l’artiste que j’étais. Je me sens bien chez vous.

Écrire l’amour n’est-il pas le plus risqué en musique ?
Quand j’écris une chanson, j’essaye qu’elle touche le plus de monde possible. D’ailleurs, je fais attention aux mots utilisés, qu’ils soient universels. Depuis le début, j’évite d’employer les pronoms « il » ou « elle » afin de garantir, au maximum, un discours ouvert. L’amour est le plus beau et le plus universel des thèmes, tout en permettant à chacun de vivre sa propre histoire.

 

©DR

N’est-il pas rare et unique de rencontrer son âme sœur ?
L’évidence a toujours quelque chose de rassurant et Vitaa et moi, c’est une évidence. Pourtant, nous sommes très différents : elle a un côté solaire et moi plus sombre. Mais l’amour, quel qu’il soit, c’est aussi ça : accepter l’autre avec toutes ses différences.

L’amour est l’élément central de ma vie, mon fil rouge. Je suis un amoureux : de la nature, de ma famille, de mes amis… Mes choix de vie et de carrière se font au sentiment. Et les chansons m’ont permis de mettre des mots sur ce que je n’arrivais pas à exprimer auparavant. Quant Vitaa et moi composons « Avant toi », c’est avec l’espoir que des gens l’utilisent comme une déclaration. Et de voir des demandes en mariage sur cette chanson est juste magnifique.

J’ai grandi dans une famille où on ne se laisse pas tomber. Tant qu’on s’aime, on peut y arriver et avancer. Les gens amoureux sont des gens qui espèrent. J’ai longtemps vécu l’amour comme quelque chose de passionnel, voire destructeur. Désormais, je me veux du bien.

Lire aussi >Vitaa raconte comment son amitié avec Diam’s a bouleversé sa vie

« Les gens amoureux sont des gens qui espèrent »

Vitaa : L’intime en musique

Paris Match. Votre aventure musicale avec Slimane est-elle fondée sur le désir de parler d’amour ?
Vitaa. Notre lien d’amitié s’est noué sur The Voice Belgique, durant les trois années de notre participation (y compris The Voice Kids, ndlr). Nous nous sommes vite rendu compte de l’alchimie qui opérait dans notre création mais nous n’étions pourtant pas enthousiastes à l’idée de faire un album ensemble car nous avions nos projets en solo. Mais la magie est telle quand nous travaillons en studio que nous avons pensé cet album pour les gens et pour la scène. Nous avons conscience de véhiculer des interrogations propres à notre société. Comment faire face au manque d’amour ? Quel héritage laissons-nous à nos enfants ? Il se fait que nos chansons sont intergénérationnelles. Elles touchent les amis de ma maman comme les copains de mes fils.

Tant qu’on peut s’appuyer sur l’autre, ça ira ?
Oui, « Ça ira », comme l’un de nos titres. Nous défendons cette idée de rassembler, de se respecter, de s’écouter. Slimane et moi défendons des valeurs de partage au quotidien, c’est pour cette raison qu’on s’entend si bien.

« Être à deux décuple l’énergie comme les émotions »

Est-il plus facile de rencontrer son âme sœur en amitié ou en amour ?
J’ai la chance d’avoir aussi rencontré mon âme sœur en amour, même si j’ai mis beaucoup de temps car j’ai une vision de l’amour traditionnelle, je cherchais un partenaire pour la vie. Je pense que c’est plus compliqué en amour, surtout pour une femme à qui on dit aujourd’hui qu’il faut pouvoir tout gérer. Par contre, en amitié, j’ai toujours été sauvage mais très fidèle et je suis bien entourée. Il est vrai que Slimane est mon âme sœur artistique et amicale. C’est rare de rencontrer quelqu’un dont on se sent aussi proche. Avec la chanson « Versus », nous arrivons à nous dire des choses très intimes, à dévoiler une part de nous secrète. Être à deux décuple l’énergie comme les émotions, l’écriture relève parfois de la confession. De toute façon, l’écoute, l’attention à l’autre, sont des choses primordiales que j’essaye d’inculquer à mes enfants. Il y a des gens qui ont horreur de se confier.

 

©DR

L’amour le plus inconditionnel qui soit est-il celui que l’on porte à nos enfants ?
La maternité est ce qui m’est arrivé de plus fort dans la vie et je ne m’y attendais pas. On ressent un amour immuable qui, pourtant, ne cesse de grandir.

Quels sont vos mots d’amour préférés ?
Tout simplement « Je t’aime » car il y a trop de gens qui n’arrivent pas à le dire. Il n’y a pas un seul jour où je ne le dis pas à mes fils.

Lire aussi >Slimane pousse un coup de gueule sur la situation financière « très compliquée » des artistes

Album : Vitaa & Slimane, Versus – Chapitre 2, Universal Music
Le premier album « VersuS » est disque de diamant en France et disque de platine en Belgique.
En concert les 24 et 25 novembre 2021 au Palais 12 à Bruxelles et le 16 décembre à Forest National.

CIM Internet