Paris Match Belgique

À 22 ans, voici le surprenant premier job de Malia Obama (et ce n’est pas en politique)

malia obama

Le président américain Barack Obama serre sa fille Malia dans ses bras le jour de son anniversaire lors d'une célébration de la fête de l'indépendance pour les militaires et le personnel administratif le 4 juillet 2016. | © Mandel Ngan / AFP.

Société

Avec un père président des États-Unis, on aurait pu parier sur une grande carrière en politique, pourtant c’est dans le cinéma que la fille de Barack Obama a décroché son premier job.

 

Alors qu’elle étudie encore à l’université d’Harvard, Malia Obama vient de décrocher un premier job à Hollywood selon The Hollywood Reporter. La jeune femme de 22 ans travaillera en tant que scénariste pour une série produite par le réalisateur Donald Glover (alias Childish Gambino) pour les studios Amazon. La série en question ? Hive, qui raconte une histoire inspirée de la célèbre chanteuse Beyoncé.

Lire aussi > Malia Obama et Rory Farquharson en amoureux à New York

Malgré son jeune âge, la fille aînée de Barack et Michelle Obama avait déjà effectué plusieurs stages dans ce secteur et rentre donc aujourd’hui directement chez les grands. Elle avait notamment fait ses premiers pas à la Weinstein Company (avant la chute d’Harvey Weinstein) ainsi que sur le tournage de la série Girl de Lena Dunham. Elle a également aidé sur le tournage de la série Extant avec Halle Berry en tête d’affiche pour CBS.

Élevé dans l’État de Géorgie au sein d’une famille de témoins de Jéhovah, l’artiste aux multiples facettes Donald Glover est aujourd’hui l’une des stars d’Hollywood. Il est notamment connu pour avoir produit, scénarisé, réalisé et joué dans la série Atlanta. On l’a vu plus récemment dans Seul sur Mars ou Solo: A Star Wars Story. Il vient aujourd’hui de décrocher un contrat avec les studios Amazon pour y développer des contenus et même une chaîne à son nom ! On vient également d’apprendre qu’il sera à la réalisation d’une nouvelle série inspirée du célèbre film Mr. and Mrs Smith (2005).

CIM Internet