Paris Match Belgique

Alexander Wang exprime publiquement ses excuses après les accusations d’agressions sexuelles

alexander wang

Le créateur Alexander Wang défile lors du spectacle Alexander Wang Fall 2019 au One Hanson Place, le 1er décembre 2018 à New York. | © Angela Weiss / AFP.

Société

Le créateur est revenu sur sa position.

 

En décembre dernier, Alexander Wang était accusé d’agression sexuelle par le mannequin britannique Owen Mooney. Les actes auraient été commis en 2017 dans une boîte de nuit. Peu de temps après, c’était au tour du mannequin trans Gia Garison de dénoncer le couturier américain. En tout, onze victimes présumées ont été représentées par l’avocate Lisa Bloom, spécialisée dans les affaires de harcèlement et d’agression sexuelle. La justice n’avait pas été saisie concernant ces cas.

Lire aussi > Accusé d’agressions sexuelles, le styliste Alexander Wang se défend

Alexander Wang avait fermement nié les allégations à son encontre, qu’il qualifiait d’ « infondées ». Pourtant, ce dimanche 4 mars, le couturier semble être revenu sur ses dires. Dans un post Instagram en lettres blanches sur fond noir il écrit : « Un certain nombre de personnes ont récemment pris la parole pour porter des allégations à mon encontre en raison de mon comportement passé. Je soutiens leur droit de prendre la parole et j’ai écouté attentivement ce qu’elles avaient à dire. Il n’a pas été facile pour elles de partager leurs histoires. Je regrette que la manière dont j’ai agi leur ait causé de la peine. Bien que nous ne soyons pas d’accord sur certains détails de ces interactions, je souhaite donner un meilleur exemple et utiliser ma visibilité, mon influence, pour encourager les autres à reconnaître quand ils ont des comportements préjudiciables ». Il y a deux jours, il a publié à nouveau la même publication.

Ce mardi 9 mars, la juriste Lisa Bloom a indiqué : « Nous avons rencontré Alexander Wang et son équipe. Mes clients ont eu l’occasion de lui dire leur vérité et ont exprimé leur douleur et leur souffrance », avant d’ajouter : « Nous n’avons pas d’autre commentaire à faire sur cette affaire. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alex Wang (@alexwangny)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alex Wang (@alexwangny)

CIM Internet