Paris Match Belgique

Le poisson d’avril de Jill Biden aux journalistes

Le poisson d’avril de Jill Biden aux journalistes

Jill Biden, le 1 avril 2021. | © MANDEL NGAN / AFP

Société

Dans l’avion qui les ramenait à Washington, Jill Biden a fait un poisson d’avril aux journalistes et à sa propre équipe.

 

D’après un article Paris Match France de Kahina Sekkai

Cheveux courts et bruns, uniforme et étiquette au nom de « Jasmine », Jill Biden a marqué le 1er avril. La First Lady a fait un poisson d’avril aux journalistes et aux membres de son équipe qui la suivaient dans son déplacement à Delano, en Californie, jeudi, où elle a incité des agriculteurs à se faire vacciner contre le Covid-19. Masquée et déguisée en hôtesse de l’air, elle a donné des glaces aux passagers qui n’ont pas suspecté la présence de la femme du président américain à leurs côtés. « Poisson d’avril ! », a-t-elle lancé quelques minutes plus tard, révèle NBC News. Même son équipe, qu’elle n’avait pas mis dans la confidence, a été bluffée.

Les poissons d’avril sont une tradition familiale pour Jill Biden, comme l’avait raconté Joe Biden dans l’émission de Rachael Ray, en mars 2014 : « Le père de Jill était un grand farceur du 1er avril. C’est une tradition, chez eux. J’ai toujours peur quand je me réveille le 1er avril en me demandant ce que Jill va faire cette fois-ci ! » Il expliquait s’être fait avoir à de nombreuses reprises par les plaisanteries de sa femme : « Je me sens si bête, alors que je m’y prépare ! Une fois, à bord d’Air Force Two, je me demandais où était Jill. J’ai ouvert le compartiment à bagages et elle en a bondi ! »

Lire aussi > « Condescendant et sexiste » : Une chronique sur Jill Biden critiquée sur les réseaux sociaux

« J’ai toujours cru qu’il fallait saisir les moments joyeux dès qu’on le peut », a-t-elle écrit dans Where the Light Enters, ses mémoires sorties en 2019. Son esprit festif a déjà été marqué à la Maison-Blanche, depuis l’élection de son mari : pour la Saint-Valentin, elle l’a surpris en installant des décorations dans les jardins de la résidence présidentielle. « Je voulais juste apporter un peu de joie… Avec la pandémie, tout le monde est un peu déprimé. Donc c’est juste un peu de joie. Un peu d’espoir. C’est tout », avait-elle expliqué. « La Saint-Valentin est un jour important. Le préféré de Jill, je vous jure », avait complété son mari.

CIM Internet