Paris Match Belgique

Interview de Rémi Gaillard : « J’aurais pu fermer ma gueule et laisser la belle histoire aux gens »

"C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui" Rémi Gaillard | © Facebook Rémi Gaillard

Société

En novembre dernier, Rémi Gaillard passait 4 jours enfermé une cage de la SPA de Montpellier en France afin de sensibiliser les gens sur la cause animale. Résultat : une centaine d’animaux adoptés et plus de 200 000 euros récoltés. Mais depuis, une polémique enfle concernant l’utilisation de ces dons a assombri cette jolie victoire. Contacté par la rédaction de Paris Match France, l’humoriste français revient sur son conflit l’opposant à la SPA et sur ses projets à venir.

Article originellement publié sur parismatch-france par Anne-Cécile Beaudoin


Très engagé pour la cause animale depuis des années, Rémi Gaillard ne s’attendait pas à de telles retombées après avoir relevé le défi de passer 4 jours enfermé dans une cage et de récolter plus de 200 000 euros pour la Société Protectrice des Animaux de Montpellier. Une somme qu’il souhaitait investir dans la création d’espaces ouverts pour les animaux, mais qui n’a pas été du goût de la SPA. De là, s’en est suivi des échanges de mails douteux et vifs concernant l’utilisation de cet argent, des accusations ont été portées et des dysfonctionnements relevées au sein de plusieurs SPA… Afin d’être transparents avec ses fans et les donateurs, Rémi Gaillard s’est exprimé plusieurs fois en toute transparence sur sa page Facebook, en mettant même en copie des mails et des enregistrements échangés avec la SPA de Montpellier. Interviewé par Paris Match France, il explique : « J’aurais pu fermer ma gueule et laisser la belle histoire aux gens… Mais il y a trop de points de désaccord entre ce que j’aurais aimé réaliser et ce que la SPA veut faire. Je le répète : l’urgence n’est pas d’installer le chauffage comme le demande la directrice du refuge, mais de créer des espaces de liberté. C’est un projet tout à fait possible. »  Un projet qui verra peut-être le jour, la SPA de Montpellier étant revenue sur sa décision parlant désormais de créer « de vastes espaces de vie ». Mais pour Rémi Gaillard, le doute subsiste encore… Quid de tout cet argent récolté ? « Il est toujours divisé en 3 parties : 37 000 euros de dons ont été faits directement sur place, en chèque ou en espèce, à la SPA de Montpellier. Près de 20 000 euros sont bloqués par mon sponsor, Bravoloto. Quant au pactole de 154 000 euros récupéré via la cagnotte Litchee, la SPA de Montpellier a expliqué qu’elle n’y touchera pas avant le 15 janvier et propose aux gens de se rétracter s’ils ne souhaitent plus donner ».

Une association et un festival pour les animaux en 2017

Marqué par cette expérience qui n’aura cependant pas entaché pour autant son amour pour les animaux mais l’aura au contraire, renforcé, Rémi Gaillard a plusieurs projets pour les mois à venir : créer son association de défense des droits des animaux et organiser un événement dédié à la cause animale : « Il s’agira par exemple d’un festival, le temps d’un week-end, avec des concerts, des spectacles d’humour, des rencontres avec des auteurs, des dessinateurs… Et pourquoi pas une nuit du zapping avec des vidéos comme ça, je pourrai y participer aussi. Je pense déjà à des artistes que j’aime bien, comme IAM et Shaka Ponk en têtes d’affiche. Un plateau d’humoristes aussi, avec Nicole Ferroni, Eric Antoine, Pierre-Emmanuel Barré, Jérémy Ferrari, Alban Ivanov, Jeff Panacloc… ». Un festival qui, s’il voit le jour, promet donc d’être bien sympa.
CIM Internet