Paris Match Belgique

Un militant de gauche tire sur un élu américain durant un match de baseball

L'attaque a eu lieu mercredi, non loin de Washington. | © AFP PHOTO / Brendan Smialowski

Société

Un militant de gauche hostile à Donald Trump a tiré mercredi sur des républicains du Congrès qui jouaient au baseball près de Washington, blessant grièvement un élu.

D’après des articles de Paris Match France, par la rédaction et Kahina Sekkai.

Au beau milieu de l’entraînement, des coups de feu. Ce mercredi, alors que les élus du Congrès se préparaient avant le classique match de baseball opposant les républicains et les démocrates qui doit avoir lieu jeudi à une quinzaine de kilomètres de Washington, une fusillade a éclaté. Plusieurs personnes ont été blessées sur le terrain d’Alexandria, en Virginie, dont l’élu républicain de la Louisiane Steve Scalise.

D’après son collègue, Steve Scalise a été touché à la hanche. « L’arme était une semi-automatique. Le tireur a continué à ouvrir le feu en direction de plusieurs personnes. Vous imaginez, toutes les personnes sur le terrain ont couru pour se mettre à l’abri », a poursuivi Mo Brooks. « Il visait les élus », a-t-il ajouté.

Aux yeux du sénateur républicain du Kentucky Rand Paul, qui attendait de jouer, la présence des policiers du Capitole a été primordiale : « Tout le monde aurait probablement été tué s’ils n’avaient pas été là », a-t-il assuré à MSNBC. C’est d’ailleurs en raison de la présence de Steve Scalise, troisième personne en terme d’importance en raison de son rôle de « whip » – c’est à lui de gérer la présence des élus et de s’assurer de leurs votes- que ces officiers avaient été dépêchés : « Si Scalise n’avait pas fait partie de l’équipe -il a malheureusement été touché et j’espère qu’il va bien… Sa présence a probablement sauvé la vie de tous les autres car s’il n’y avait pas eu de dirigeant, il n’y aurait pas eu autant d’agents. […] Ils font un travail formidable. Ce sont des hommes et des femmes courageux, et nous avons eu beaucoup de chance qu’ils aient été là ».

Un long échange de tirs

Le tireur est mort après une fusillade avec la police. L’attaque a provoqué une vague d’émotion au Capitole, où républicains et démocrates ont exprimé leur inquiétude face à la recrudescence des violences, verbales ou physiques, dans le débat politique aux États-Unis depuis la dernière campagne électorale.

©AFP PHOTO / PAUL J. RICHARDS

L’homme, James Hodgkinson, 66 ans, était armé d’un fusil, selon les témoignages. Les autorités ont également retrouvé un pistolet. Heureusement pour l’équipe, deux agents de la police du Capitole accompagnaient Steve Scalise. Ils ont riposté avec leurs armes de poing, touchant l’assaillant qui a succombé à ses blessures à l’hôpital.

Des dizaines de balles ont été tirées dans la fusillade, les élus présents décrivant plusieurs minutes interminables de tirs à vue, sur un terrain complètement ouvert. Steve Scalise, 51 ans, représentant de Louisiane et numéro trois de la Chambre des représentants, est le seul parlementaire blessé par balles. Un lobbyiste de la société Tyson Foods, Matt Mika, blessé par balles, se trouvait lui aussi dans un état grave. Une policière et le collaborateur d’un élu ont également été blessés par balles, mais leurs jours ne sont pas en danger. L’autre policier du Capitole et un parlementaire ont subi des blessures secondaires, selon le FBI.

Plus forts unis

« De nombreuses vies auraient été perdues sans les actes héroïques des deux policiers qui ont mis le tireur hors d’état de nuire (…) durant cette attaque très très violente« , a déclaré le président Donald Trump depuis la Maison Blanche, appelant le pays à « l’unité ». « Nous avons nos différences mais nous devons, dans des moments comme ceux-là, nous souvenir que tous ceux qui travaillent dans la capitale de notre pays le font, avant tout, pour l’amour de notre pays », a-t-il lancé.

« Nous sommes plus forts lorsque nous sommes unis et quand nous travaillons ensemble pour le bien commun », a-t-il ajouté. « Prenez un moment aujourd’hui pour prendre soin de ceux que vous aimez et souvenez-vous toujours de ceux dont la mission est d’assurer notre sécurité », a-t-il conclu.

©AFP PHOTO / Nicholas Kamm – Donald et Melania Trump ont rendu visite à l’élu américain blessé par balles.

Le président au chevet de son élu

Donald Trump et sa femme Melania ont rendu visite mercredi soir à l’élu Steve Scalise dans l’hôpital MedStar où il a été opéré après avoir été touché à la hanche. Selon le dernier bilan diffusé par l’établissement, il était toujours dans un état critique, après avoir reçu plusieurs transfusions sanguines. « D’autres opérations seront nécessaires », a-t-on précisé de même source.

Une vingtaine d’élus ainsi que des collaborateurs, membres de l’équipe de baseball républicaine, s’entraînaient au petit matin à Alexandria, en banlieue de la capitale, en vue d’un match caritatif jeudi, quand un individu a commencé à faire feu depuis le bord du terrain.

CIM Internet