Paris Match Belgique

Robin Williams : L’hommage bouleversant de son fils pour l’anniversaire de sa mort

robin williams

Robin Williams en 2006. | © imago/PicturePerfect.

Société

Il y a sept ans, Robin Williams mettait fin à ses jours.

 

L’acteur de 63 ans laissait en même temps derrière lui toute une génération de fans qui avaient ri, pleuré et bondi à ses côtés. Ce 11 août, son fils Zak Williams lui a adressé un tendre message sur Twitter, accompagné d’une photo de l’interprète de Madame Doubtfire. Lors de son suicide, Robin Williams souffrait en réalité d’une démence à corps de Lewy, une maladie neurodégénérative complexe qui provoquait chez lui un état dépressif et des hallucinations.

Lire aussi > Robin Williams : La bande-annonce du nouveau documentaire sur les derniers jours de l’acteur va vous donner des frissons

Sur Twitter, son fils âgé de 38 ans écrit : « Papa, il y a sept ans aujourd’hui, tu t’es éteint. La joie et l’inspiration que tu as apportées au monde se perpétuent dans ton héritage et dans ta famille, chez tes amis et tes fans que tu aimais tant. Tu as vécu pour faire rire et aider les autres. Je célébrerai ta mémoire aujourd’hui. Je t’aime pour toujours ». L’acteur était également le père de deux autres enfants : Zelda, 32 ans, et Cody, 29 ans.

En 2020, sa lutte contre la maladie, diagnostiquée après sa mort, a été racontée dans le documentaire « Robin’s Wish ». Sa femme, Susan Schneider Williams, s’était confiée dans un essai sur « ce terroriste dans son cerveau ». Elle-même n’avait jamais entendue parler de cette forme rare de démence : « Ce que j’ai découvert en cours de route était plus grand que moi, et plus grand que Robin. »

Avant sa mort, Robin Williams avait été diagnostiqué, à tord, avec la maladie de Parkinson. « Ce qu’il traversait ne correspondait pas à ce que de nombreux patients ont lorsqu’ils sont atteints de la maladie de Parkinson. Donc, je pense que c’était difficile pour lui. Il y avait des problèmes liés à ce qu’il ressentait et aussi d’un point de vue neurologique, il ne se sentait pas bien. Il était très mal à l’aise », confiait il y a quelques semaines Zak Williams, son fils, dans le podcast The Genius Life.

CIM Internet