Paris Match Belgique

Le bébé de la pochette « Nevermind » poursuit Nirvana en justice et se fait atomiser sur Twitter

Le bébé de la pochette "Nevermind" poursuit Nirvana en justice et se fait atomiser sur Twitter

La pochette "Nevermind" de Nirvana. | © Nirvana

Société

Un retournement de situation pour le moins surprenant, sachant que Spencer Elden a reproduit de nombreuses fois la photo de la pochette.

 

La nouvelle a rapidement fait le tour du web hier : l’homme qui apparaît bébé sur la pochette de l’album Nevermind de Nirvana a déposé plainte mardi contre le groupe pour pédopornographie. Photographié en 1991 à l’âge de quatre mois, Spencer Elden figure nu dans une piscine sur la pochette, le regard lorgnant sur un billet d’un dollar accroché à un hameçon. Une scène dénonçant le capitalisme de manière générale. L’avocate de Spencer Elden affirme aujourd’hui le contraire, parlant de “pornographie infantile” et la présence d’argent fait apparaître le bébé comme un “travailleur du sexe”.

À l’époque, ni M. Elden, ni ses parents n’ont « signé de document autorisant l’utilisation des photographies de Spencer ou de son image, et certainement pas pour l’exploitation commerciale d’images à caractère pédopornographique de sa personne », détaille la plainte, consultée par l’AFP. Ses parents avaient reçu 200 dollars pour la séance photo originale. Spencer Elden n’a jamais reçu de compensation financière pour cette photographie et demande 150 000 dollars de dommages et intérêts de la part de chacun des 15 accusés, notamment les membres du groupe encore en vie comme Dave Grohl, Krist Novoselic, mais aussi de la part des ayants droit du chanteur Kurt Cobain, et du photographe Kirk Weddle.

Lire aussi > 24 ans après la mort de Kurt Cobain, Dave Grohl ne peut toujours pas écouter Nirvana

Les images en question « ont montré de façon lascive les parties génitales de Spencer, de l’époque où il était un nourrisson jusqu’à nos jours », souligne la plainte, déposée en Californie. Spencer Elden a souffert d’« une détresse émotionnelle extrême et permanente » en raison de la diffusion de ces images, selon les documents de justice.

L’appât du gain

Un retournement de situation pour le moins surprenant, sachant que Spencer Elden a reproduit de nombreuses fois la photo de la pochette, notamment lors de son 25ème anniversaire. Une attitude qui semble plutôt en contradiction avec « une détresse émotionnelle extrême et permanente » liée à cette pochette d’album.

Pour les internautes, la nouvelle ne passe pas. Fans du groupe ou pas, tous l’accusent de vouloir se faire de l’argent facilement en retournant sa veste seulement maintenant.

CIM Internet