Paris Match Belgique

Affaire Grégory : la grand-tante également mise en examen pour enlèvement et séquestration

Vidéo Société

Le parquet requiert l’inculpation du grand-oncle de Grégory Villemin pour séquestration.

Le parquet général de Dijon a requis vendredi l’inculpation de Marcel Jacob, grand-oncle de Grégory Villemin, pour séquestration et réclamé son placement en détention provisoire pour quatre jours, rapportent plusieurs médias français.

Par ailleurs, la grand-tante du petit Grégory a également été inculpée pour enlèvement et séquestration, selon une source proche de l’enquête.

Marcel Jacob et sa femme Jacqueline ont été déférés au parquet général de Dijon ce vendredi 16 juin. Les intéressés ainsi qu’une belle-sœur du père de Grégory, Ginette Villemin, ont été interpellés mercredi et placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de l’enfant. Ginette Villemin a été remise en liberté jeudi en fin d’après-midi.

Lire aussi : Rebondissement dans l’affaire du petit Grégory : 32 ans après, de nouvelles arrestations

Le cadavre du petit Grégory Villemin avait été retrouvé le soir du 16 octobre 1984, pieds et poings liés dans les eaux froides de la Vologne, dans les Vosges. Cette affaire sans coupable ni mobile avait bouleversé la France et n’a jamais été résolue.

Énigme criminelle

Cette découverte avait marqué le début de l’affaire Grégory, une incroyable énigme criminelle doublée d’un naufrage judiciaire et médiatique, qui avait tenu en haleine la France par ses multiples rebondissements.

La lettre d’un « corbeau » anonyme revendiquant le meurtre en invoquant une « vengeance« , apparemment postée à l’heure où le corps n’avait pas encore été retrouvé, donnait d’emblée à cet horrible fait-divers une dimension mystérieuse.

– Avec Belga

CIM Internet