Paris Match Belgique

5 conseils indispensables pour bien vivre en colocation

colocation

Image d'illustration. | © Unsplash.

Société

Que ce soit en raison des prix plus abordables ou de l’envie de vivre en communauté, la colocation connaît un véritable succès en ce moment.

 

C’est l’occasion de s’enrichir des autres, mais cela peut aussi se révéler compliqué lorsque la cohabitation ne se passe pas exactement comme prévu. Voici 5 conseils qui vous permettront de vous lancer sereinement dans l’aventure selon Flora, l’application digitale d’assurance spécialement pour les colocataires d’Ethias.

1. Bien choisir ses colocs

De nombreux moyens existent pour trouver ses futurs colocs : poster une annonce sur les réseaux sociaux, en parler atour de soi, proposer à ses amis… Afin d’éviter les mauvaises surprises, faites en sorte que votre annonce reprenne des détails tant sur l’appartement que sur les colocs actuels et le profil recherché. Organisez ensuite une rencontre informelle avec les différents candidats, autour d’un verre par exemple. Cela vous permettra de vous faire une première idée sur la personne et de voir si vous êtes sur la même longueur d’onde.

2. À tout âge

La colocation est une solution qui n’est pas uniquement réservée aux étudiants et jeunes travailleurs. Cependant, les attentes ne sont pas les mêmes en fonction de la tranche d’âge. Pour que votre colocation fonctionne bien, soyez honnête dès le début sur vos préférences et sur votre manière de vivre.

3. Mettre ses limites

Pour éviter les frustrations, posez vos limites et exprimez clairement vos sentiments, désaccords et opinions. Fixez aussi quelques règles pour que chacun s’y retrouve :  répartition des tâches, aménagement d’un horaire pour l’utilisation de la salle de bains… Autant de petites choses qui vous éviteront bien des tensions.

4. Savoir partager

Pour vivre en colocation, il faut savoir partager. Et pas uniquement le loyer. Espaces, moments de vie, courses… parfois même vos propres affaires ! Si vos poils se hérissent à la lecture de ces lignes, mieux vaut y réfléchir à deux fois avant de vous lancer dans l’aventure.

5. Parler argent et responsabilités en cas de dommages

Dans une coloc, il n’est pas toujours facile de déterminer qui va payer pour la tasse de café de l’un renversée sur l’ordinateur portable de l’autre. Ou que fait-on si un colocataire reçoit régulièrement sa copine et donc consomme plus d’eau, d’électricité ou de gaz ? Il est dès lors important de se protéger et d’opter pour une assurance conçue pour la colocation et qui va plus loin que la couverture classique d’une assurance incendie.

Mots-clés:
maison amis colocation
CIM Internet