Paris Match Belgique

Gabby Petito : À la recherche de Brian Laundrie, la police arrête… un sosie

gabby petito

Image d'illustration. | © Octavio Jones / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP.

Société

La police américaine est toujours à la recherche de Brian Laundrie, le fiancé de Gabby Petito dont le corps a été retrouvé le 19 septembre dans le Wyoming. Mais alors que les agents pensaient avoir enfin retrouvé sa trace, ils ont en réalité arrêté un sosie.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

Brian Laundrie continue à échapper à la police. Alors lorsque les autorités américaines ont cru avoir enfin retrouvé sa trace, elles n’ont pas attendu avant de l’arrêter. Problème, le jeune homme interpellé par les US Marshals dans les Appalaches était en fait un sosie. Ce dernier a raconté sa mésaventure au New Yorker, expliquant avoir été arrêté alors qu’il faisait sa sieste. En ouvrant les yeux, il s’est retrouvé nez à nez avec des armes et des agents équipés de boucliers de combat. Severin Beckwith se souvient avoir été tout de suite menotté. C’est un témoin qui aurait prévenu les secours, persuadé d’avoir vu le fugitif recherché depuis le mois de septembre.

Lire aussi > « Elle a été étranglée » : nouveaux détails tragiques sur la mort de Gabby Petito

Brian Laundrie est sous le coup d’un mandat d’arrêt fédéral, alors que le corps de sa fiancée, Gabby Petito, a été découvert le 19 septembre dans le Wyoming. Le jeune homme de 23 ans, pas encore officiellement qualifié de suspect, est rentré chez lui le 1er septembre, sans sa compagne avec qui il était en voyage à travers les parcs nationaux américains depuis deux mois. Il a ensuite refusé de dire où elle se trouvait puis a pris la fuite. Le sosie a raconté au New Yorker que l’un des agents a touché le côté de sa tête et a déclaré qu’il avait, tout comme Brian Laundrie, «une entaille dans la partie supérieure de son oreille». Pour aggraver encore plus les choses, Severin Beckwith, qui se trouvait avec sa petite amie, randonnait de la Géorgie à la Virginie depuis la fin du mois de septembre et avait réservé une chambre avec une carte de crédit reliée à Long Island, d’où était originaire Gabby. La semaine dernière, il a été révélé que Brian Laundrie a utilisé la carte de crédit de sa fiancée, après sa mort, entre le 30 août et le 1er septembre.

Les disputes à répétition du couple

Heureusement pour Severin Beckwith, la situation a rapidement été rétablie lorsqu’il a montré sa carte d’identité et que les agents n’ont pas trouvé de tatouage correspondant à celui de Brian Laundrie. Pour éviter qu’une telle mésaventure se représente, un Marshal a conseillé au sosie de se raser la barbe, afin de bien voir la différence entre lui et le fugitif.

Au cours de leur voyage en van à travers les parcs nationaux américains, Gabby et Brian semblent s’être disputés à plusieurs reprises, au point que le 12 août, la police est intervenue. En larmes, Gabby avait expliqué aux agents souffrir de troubles obsessionnels compulsifs et avoir giflé son fiancé après une altercation, parce qu’elle craignait qu’il l’abandonne seule dans l’Utah. Elle expliquait toutefois elle aussi avoir été frappée. «Il a plutôt attrapé mon visage avec ses ongles, je crois que c’est pour ça que j’ai une petite coupure ici. Je peux le sentir quand je touche, ça me brûle», avait-elle confié. Mais les policiers avaient estimé que, puisqu’elle avait porté le coup en premier, Gabby était l’auteure des violences et que Brian en était la victime. Interrogée par 60 minutes à propos de ces images, Nichole Schmidt, la mère de la jeune femme, a expliqué à quel point il avait été difficile pour elle de les regarder : «J’ai voulu sauter dans l’écran et la sauver, c’est terrible que cela se soit terminé de cette façon». D’autres témoins ont affirmé à la police ou dans les médias avoir vu le jeune homme porter la main sur la victime. Plusieurs personnes qui ont également croisé leur route au cours de leur voyage ont raconté aux médias ou sur les réseaux sociaux que Brian Laundrie était très agressif, décrivant son attitude comme «bizarre».

Les parents de Gabby sont persuadés que non seulement Brian Laundrie se cache, mais également qu’il est aidé par ses propres parents. «Je ne sais pas pourquoi ils nous font ça. Leurs actions ne ressemblent pas à celles d’une famille dont le fils a disparu. Ils sont trop à l’aise et savent probablement où ils se trouvent», a lancé la mère de Gabby.

CIM Internet