Paris Match Belgique

Du matériel servant à la fabrication de bombes trouvé chez Oussama Z, l’auteur de l’explosion à Bruxelles-Central

Du matériel servant à la fabrication de bombes a été retrouvé au domicile de Oussama Z., à Molenbeek. | © BELGA PHOTO BRUNO FAHY

Société

Lors des perquisitions menées au domicile de Oussama Z., du matériel servant à la fabrication de bombes a été trouvé.

Une faible explosion s’est produite dans la soirée de ce mardi 20 juin à l’entresol de la gare centrale de Bruxelles. Le parquet fédéral a rapidement qualifié cet incident d' »attaque terroriste ». Neutralisé par les militaires, l’assaillant est décédé dans la nuit. Oussama Z., 36 ans, est l’homme à l’origine de cette tentative d’attentat terroriste.

Une perquisition a eu lieu au domicile de l’assaillant, situé boulevard Louis Mettewie à Molenbeek-Saint-Jean. Du matériel pouvant servir à confectionner des bombes a été trouvé à son domicile, a indiqué une source judiciaire.

Il existe des indices sérieux tendant à penser qu’Oussama Z. a fabriqué sa bombe chez lui.

À ce stade de l’enquête, rien n’indique qu’Oussama Z., que plusieurs médias identifient comme étant Oussama Zariouh, aurait eu des complices, a appris Belga.

Lire aussi : Tentative d’attentat à Bruxelles : ce qu’il faut savoir sur l’incident

Le parquet fédéral n’a pas encore souhaité commenter le résultat de la perquisition menée au domicile du suspect ni les avancées de l’enquête.

Le parquet s’exprime

L’homme qui a été abattu ce mardi soir à la gare Central était de nationalité marocaine, né le 12 janvier 1981. Selon le parquet, l’homme a agi seul. Il n’était pas armé, ne portait pas de ceinture d’explosifs. Le bagage qui a explosé contenait des clous et des bouteilles de gaz. Il a fait exploser sa valise puis s’est enfui dans la gare avant que deux militaires l’abattent.

Le porte-parole Eric Van der Sypt s’est limité à très peu d’informations refusant de commentant tant sur le profil de l’assaillant que sur les perquisitions, lors de la conférence de presse tenue ce mercredi à 11h.

Lire aussi : Attaque terroriste à Bruxelles: L’assaillant se prénomme Oussama et venait de Molenbeek (Suivre le direct sur DHnet.be)

Si aucun commentaire n’a été fait sur l’enquête ni sur l’origine de l’assaillant, le parquet rappelle que « tout s’est passé très vite » et qu’aucun voyageur n’a été mis en danger sur le quai. L’individu n’était pas connu pour des faits terroristes mais le parquet se refuse à confirmer s’il était connu de la justice pour d’autres faits.

Circulation rétablie

Les trains ont recommencé à circuler sur la jonction Nord-Midi pendant la nuit, mais sans s’arrêter à la gare Centrale. L’événement avait entraîné l’évacuation de la gare et des environs, et la mise en place d’un large périmètre de sécurité, alors que le service de déminage de la Défense descendait sur les lieux.

Action syndicale en cours

La gare Bruxelles-Central est à nouveau ouverte aux voyageurs depuis 8h00 mercredi matin. Les trains s’y arrêtaient à partir de 8h15, ont fait savoir le porte-parole de la SNCB, Bart Crols et celui d’Infrabel, Frédéric Petit.  Les trains avaient recommencé à rouler sur la jonction Nord-Midi pendant la nuit, mais les convois ne s’arrêtaient pas à la Gare centrale, sur ordre de police. Le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) avait laissé entendre que le périmètre de sécurité autour de la station ferroviaire serait levé vers 8h00. La station de métro Gare centrale était elle déjà opérationnelle à l’aube.

La dépouille évacuée

Un fourgon mortuaire a évacué mercredi vers 6h15 le corps de l’auteur de l’acte terroriste perpétré mardi soir à la gare Centrale de Bruxelles, a constaté l’agence Belga sur place. L’identité du suspect est connue, mais Jan Jambon n’a pas voulu révéler celle-ci ou donner des indications à ce propos. Il n’a pas non plus voulu confirmer des perquisitions en cours ou menées dans la nuit, renvoyant à la conférence du parquet qui se tiendra ce matin à 11h. « La logique dit que si on a pu identifier, on fait des perquisitions« , a-t-il néanmoins expliqué.

– Avec Belga

CIM Internet