Paris Match Belgique

Une ado de 16 ans disparue, sauvée grâce à un geste de détresse popularisé sur TikTok

tiktok police

Image d'illustration. | © Unsplash.

Société

Une adolescente de 16 ans a été sauvée après avoir attiré l’attention du conducteur d’une voiture qui a reconnu un geste de détresse devenu viral sur l’application TikTok.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

Cette adolescente de 16 ans a peut-être échappé au pire. Les autorités ont annoncé avoir sauvé une jeune Américaine portée disparue grâce à un geste de détresse qu’elle a fait et a capté l’attention d’un conducteur qui a croisé sa route. Le shérif du comté de Laurel, dans le Kentucky, a expliqué la semaine dernière que l’adolescente se trouvait dans une Toyota argentée lorsqu’elle a fait un signe de la main popularisé sur l’application TikTok, et qui permet de signaler que l’on est en danger «de violences à la maison ou de violences conjugales».

Ce mouvement consiste à lever quatre doigts et cacher son pouce dans la paume de sa main, avant de refermer le poing. Après avoir reconnu ce geste, le conducteur qui a estimé que l’adolescente semblait en détresse a appelé les secours, indique NBC News. Suite à cette alerte, la police a rapidement arrêté un homme de 61 ans, James Herbert Brick, originaire de Caroline du Nord. La jeune fille a été retrouvée dans sa voiture. Elle a expliqué aux autorités qu’elle avait traversé avec le suspect la Caroline du Nord, le Tennessee, le Kentucky et l’Ohio.

Par ailleurs, les autorités ont mis la main sur le téléphone du suspect. A l’intérieur se trouvait «la description sexuelle d’une jeune femme mineure». James Herbert Brick a été inculpé pour séquestration et possession de matériel montrant une performance sexuelle par un mineur de plus de 12 ans mais de moins de 18 ans. Il a été incarcéré et sa caution a été fixée à 10 000 dollars.

@nowthisIf you see someone make this secret hand signal it means they need help. Feat. @jackienpadilla #learnontiktok #tiktokpartner♬ original sound – nowthis


Le geste effectué par la jeune fille – que le shérif n’a pas précisément décrit – a fait son apparition l’an passé par la Fondation Canadienne des Femmes et s’est étendu au monde entier grâce aux réseaux sociaux.

CIM Internet