Paris Match Belgique

Un supermarché vend des produits frais dans des frigos en panne. Un client fait scandale et le diffuse (Vidéo)

En filmant avec son téléphone, l'homme montre les températures des frigos du magasin atteingnant jusqu'à 25°C.

Société

En pleine canicule, un Carrefour City parisien se fait surprendre avec des frigos affichant jusqu’à 20°C sur le thermomètre. Filmant son propre scandale, un homme s’indigne contre le responsable. L’enseigne répond.

« Ce n’est pas trop mon habitude mais là franchement, ça dépasse l’entendement », s’écrie l’auteur d’une vidéo qui a crié au scandale ce jeudi matin. Très énervé, un client s’indigne dans un Carrefour city parisien dont les réfrigérateurs subissent manifestement une panne de courant… en pleine canicule estivale.

Postée sur la page Facebook du blog militant Taranis Newsla vidéo montre les produits disposés dans les frigos, visiblement à température ambiante. S’il est difficile de se rendre compte du manque de fraîcheur sur les pots de yaourts ou les bouteilles de lait, l’indigné se dirige rapidement vers le rayon des congelés pour apporter davantage de preuves. Face aux crèmes glacée, l’homme monte d’un cran d’agressivité et plonge ses doigts dans les pots pour montrer à quel point « les glaces sont molles ».

« Criminel ! »

Hors de lui, l’homme jette les produits au sol en les décrétant « impropres à la consommation ». « Tous les yaourts sont à température ambiante, mais pas de problèmes », s’exclame-t-il, « tout le monde peut se servir ».

Capture d’écran.

Lire aussi : Pour 16 millions d’Américains, le lait chocolaté est produit par des vaches marron

Au bout de quelques minutes d’esclandre, les images montrent le responsable du magasin, au téléphone et visiblement peu préoccupé par la situation. « Monsieur qui n’a pas de problème avec ça et qui ne ferme pas son magasin », s’écrie le militant en filmant de très près le visage du salarié.

Tous les frigos sont « out », il fait 40°C, les laitages sont pourris et il y a des gamins qui peuvent acheter cette bouffe.

Au téléphone avec sa compagnie de dépannage, le responsable du magasin – qualifié de « criminel » par le client énervé – tente de garder son calme tout en admettant qu’il y a effectivement « un problème » avec les frigos. Contacté par nos soins, l’employé raconte qu’aussitôt qu’il s’est rendu compte du problème, il a immédiatement contacté le service de maintenance. « Entre le moment où l’on a remarqué la température anormale des réfrigérateurs et celui où le service de dépannage est arrivé, nous n’avons rien pu faire », explique-t-il en précisant qu’ils n’étaient que deux à travailler dans le magasin cette matinée.

Dérapage VS dépannage

« Rien pu faire » ? Sauf de fermer le magasin, rétorque l’auteur des images filmées. « Soit vous fermez le magasin dans la minute, soit vous êtes des criminels », a-t-il lancé. « Vous allez aller en prison, monsieur », s’adresse-t-il une nouvelle fois au patron de la superette. « Laisser votre magasin ouvert, sachant que vos frigos sont à 25°C !!! J’ai envie de vous renverser le lait sur la tête ! »

Ce client est devenu fou ! Il a tout simplement pété les plombs et a saccagé le magasin.

Pour sa défense, le responsable rappelle qu’il n’est « que salarié de la société » et qu’il est en train de faire le nécessaire pour résoudre la situation. Contacté quelques heures après le scandale devenu viral, le salarié nous raconte que la situation était incontrôlable : « Tout ce que nous avions à faire était de garder notre sang-froid et notre calme en attendant les dépanneurs ».

Capture d’écran.

La clientèle prévenue

Selon le gérant – qui admet avoir été « un peu secoué » par cette visite inopinée – aucun client n’a été mis en danger. « Nous n’avons pas fermé le magasin tout de suite mais nous avons prévenu la clientèle que les produits frais n’étaient plus consommables », affirme-t-il. « Nous attendions juste le nouvel arrivage pour remplacer la marchandise perdue. »

Lire aussi : Les piscines publiques contiendraient en moyenne 75 litres d’urine

De son côté, l’enseigne Carrefour confirme que les réfrigérateurs sont effectivement tombés en panne. Un contrôle opéré ce jour certifie notamment que l’incident est survenu dans la nuit – contrairement à ce qu’affirmait le client révolté, déplorant une panne d’une semaine -.

Nous avons rapidement clôturé le magasin afin de pouvoir procéder aux réparations nécessaires.

La chaîne s’est également excusée pour ce regrettable incident et confirme avoir fermé les portes du magasin dans la matinée pour réparer les machines et remplacer la marchandise. Tout en prenant cet incident très au sérieux, l’enseigne française rappelle qu’il n’est pas « représentatif de la qualité de service proposé par le groupe Carrefour ».

CIM Internet