Paris Match Belgique

Des milliers de personnes ont manifesté en soutien à la culture au Mont des Arts

manifestation culture covid bruxelles

Les escaliers du Mont des Arts et la place de l'Albertine noirs de monde. | © BELGA PHOTO / NICOLAS MAETERLINCK.

Société

La police a dénombré dimanche quelque 5 000 personnes – les organisateurs 10 000 – présentes à la manifestation de soutien au monde de la culture au Mont des Arts à Bruxelles. De nombreux manifestants munis de parapluies et de pancartes ont rallié la capitale et ce malgré la pluie.

 

Les escaliers du Mont des Arts et la place de l’Albertine toute proche sont en effet noirs de monde, a constaté un correspondant de l’agence Belga. À côté des parapluies, de nombreux manifestants arboraient également des pancartes avec des slogans tels que « La culture est une nécessité », « Pas d’avenir sans culture », « Un ministre de la Culture, s.v.p » ou encore « Je bois volontiers un verre de vin chaud mais j’ai besoin de culture ».

Lire aussi > Comité de Concertation : Voici toutes les nouvelles mesures prises

Contre les mesures, un recours devant le Conseil d’Etat sera introduit

Sur un podium dressé au pied du Mont des Arts, des artistes exécutaient de petites performances tandis que des acteurs du secteur culturel s’exprimaient pour condamner les nouvelles mesures destinées à lutter contre le coronavirus comme la fermeture obligatoire des salles de spectacles, le tout sous les acclamations du public.

Dans le même temps, ce dimanche, on apprenait qu’un recours devant le Conseil d’Etat sera introduit dans le courant de la semaine prochaine contre les nouvelles mesures prises pour lutter contre la propagation du coronavirus,. Le monde de la culture espère obtenir ainsi la levée de la fermeture des salles de cinémas et de spectacles.

Plusieurs institutions culturelles et autres se sont unis derrière cette démarche afin d’obtenir l’annulation des dernières mesures sanitaires. Le recours qui se base sur le principe d’égalité devrait être introduit la semaine qui vient mais est toujours en cours d’élaboration. La Ligue francophone des droits humains avait annoncé plus tôt cette semaine vouloir saisir le Conseil d’Etat en extrême urgence pour obtenir la suspension des mesures sanitaires ciblant le monde culturel.

Parallèlement, le secteur exige avec force la mise sur pied d’un cadre viable et rentable sur le long terme et accompagné de mesures de soutien, une vision basée sur des faits sur lesquels ils peuvent s’appuyer en lieu et place de cette « politique du yoyo ».

Lire aussi > Les 10 festivals belges où il faudra absolument être en 2022

Plusieurs opérateurs culturels, soutenus par la Ligue des droits humains (LDH), avaient annoncé dès vendredi – quelques heures après la publication par la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden (CD&V), de l’arrêté royal détaillant les mesures sanitaires décidées mercredi par le Comité de concertation – vouloir saisir le Conseil d’Etat en extrême urgence pour obtenir la suspension des mesures sanitaires ciblant le monde culturel.

CIM Internet