Paris Match Belgique

L’Italie va inclure les tests corona et les plats à emporter dans le calcul de l’inflation

L'Italie va inclure les tests corona et les plats à emporter dans le calcul de l'inflation

Un calcul plutôt astucieux... | © Carsten Koall / dpa

Société

L’année dernière, l’office statistique italien avait déjà ajouté, entre autres, les masques de protection et le gel désinfectant pour les mains.

 

L’Italie va inclure les tests corona et les plats à emporter dans son calcul de l’inflation, a annoncé mercredi l’Institut national des statistiques (Istat). Les prix à la consommation y ont par ailleurs augmenté de 4,8% le mois dernier par rapport à janvier 2021, tirés par le secteur de l’énergie, et se sont hissés à leur plus haut niveau depuis 1996, selon des chiffres provisoires publiés mercredi par cet organisme.

L’inflation a été alimentée essentiellement par la flambée des prix de l’énergie, en hausse de 38,6% sur un an, et dans une moindre mesure par les prix des produits alimentaires (+3,5%) et des transports (+1,4%), a expliqué l’Istat. Sur un mois, la hausse des prix a atteint 1,6% en janvier, précise l’institut. « L’inflation en janvier enregistre une forte accélération, atteignant un niveau (+4,8%) jamais enregistré depuis avril 1996 », écrit l’Istat dans ses commentaires.

Nouvelles habitudes liées au confinement

Face aux nouvelles habitudes des consommateurs dictées par la pandémie de Covid-19, l’Istat a également indiqué avoir modifié le panier des produits sur lequel reposent ses indicateurs. Chaque année, l’Italie ajuste en effet les produits qui sont pris en compte dans le calcul de l’inflation. Exit les CD, bonjour les chaises de bureau, les divers tests liés au Covid, la psychothérapie individuelle ou le saturomètre. Les repas à emporter seront également pris en compte, maintenant qu’ils sont devenus beaucoup plus importants en raison du travail à domicile et des mesures corona. S’ajoutent encore au panier un tapis de gym pour faire de l’exercice à la maison et des abonnements à des services de streaming musical.

L’année dernière, l’office statistique italien avait ajouté, entre autres, les masques de protection et le gel désinfectant pour les mains. Chaque pays est libre de décider de la manière précise dont il détermine l’inflation.

La hausse des prix de l’énergie étant la principale responsable de l’inflation élevée de ces derniers mois, l’État italien a suspendu ou réduit des taxes et charges liées aux factures de gaz et d’électricité. Le budget 2022 prévoit 3,8 milliards d’euros afin de contenir la forte hausse des factures des ménages. Face à l’envolée des factures de l’électricité (+55%) et de gaz (41,8%) attendue au premier trimestre, une nouvelle rallonge budgétaire est à l’étude.

Avec Belga

CIM Internet