Paris Match Belgique

Ukraine : Plus de 100 000 déplacés et tous les hommes à partir de 18 ans mobilisés

ukraine guerre

Image d'illustration. | © Peter Kovalev/Tass/ABACAPRESS.COM

Société

Les hommes ukrainiens âgés de 18 à 60 ans ne sont plus autorisés à quitter le pays en raison de l’état d’urgence. Ils ne pourront pas traverser les frontières du pays, a annoncé le chef de la douane de la ville de Lviv, Danil Menshikov, dans un message posté sur Facebook.

Le dirigeant ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé vendredi la mobilisation militaire générale pour contrer l’invasion russe selon un décret publié sur le site de la présidence ukrainienne. Selon le texte, la mesure concernera ceux soumis « à la conscription militaire et les réservistes » et s’appliquera sous 90 jours dans toutes les régions ukrainiennes.

L’invasion russe de l’Ukraine, lancée jeudi à l’aube, a déjà coûté la vie à au moins 137 Ukrainiens, selon des informations du ministre ukrainien de la Santé, Viktor Ljasko, relayées par l’agence de presse Interfax-Ukraine. On déplore également 316 blessés. Selon M. Ljasko.

Les 27 adoptent de nouvelles sanctions

Les Vingt-Sept ont approuvé jeudi de nouvelles sanctions contre la Russie, en réponse à son invasion de l’Ukraine, ciblant les secteurs de la finance, de l’énergie et des transports, qui auront des « conséquences massives et sérieuses », selon leur déclaration.

Approuvées au début de leur sommet à Bruxelles, « en coordination étroite avec les partenaires et alliés » de l’UE, ces mesures couvriront également les biens à usage double (à la fois civil et militaire) et la délivrance de visas, tandis que la Biélorussie, accusée d’être impliqué dans les opérations russes, sera frappée de sanctions supplémentaires, selon la déclaration.

Des véhicules blindés

L’offensive russe a démarré très tôt, ce jeudi matin. « Des véhicules militaires russes, y compris des blindés, ont violé la frontière ukrainienne », ont annoncé les gardes-frontières dans un communiqué marquant le début des combats et de la guerre. La tension s’est accentuée tout au long de la journée. Dans l’après-midi, les troupes russes ont attaqué et pris le contrôle d’un aéroport près de la capitale ukrainienne Kiev.

Les combats ont éclaté dans plusieurs régions. Face à l’offensive russe, de nombreux Ukrainiens se sont mis sur la route pour échapper à la ligne de front.

La Russie, qui mène depuis la matinée de jeudi une invasion de l’Ukraine, a pris le contrôle de la centrale de Tchernobyl, site du pire accident nucléaire de l’histoire en 1986, a annoncé la présidence ukrainienne.

Cette prise russe est le dernier fait d’armes d’une journée marquée par de nombreux combats et tensions. En fin de journée, Vladimir Poutine a défendu longuement l’invasion russe lors d’une allocution. Selon lui, la Russie n’avait « pas d’autre moyen » pour se défendre que de lancer ses forces en Ukraine. Le chef du Kremlin a également assuré ne pas vouloir atteinte au système économique mondial.

Avec l’AFP

Mots-clés:
russie guerre Ukraine
CIM Internet