Paris Match Belgique

Geste courageux : Une journaliste interrompt avec une pancarte « anti-guerre » le JT le plus regardé de Russie

Marina Ovsyannikova

La journaliste Marina Ovsyannikova tenant un panneau "anti-guerre" sur la principale chaîne du pays. | © Channel One

Société

C’est un geste courageux qu’a réalisé ce lundi 14 mars 2022 Marina Ovsyannikova.

La journaliste de Channel One, l’une des principales chaînes du pays, est apparue en direct portant une pancarte « Arrêter la guerre. Ne croyez pas la propagande. Ils vous mentent » tout en scandant « Arrêtez la guerre ! Non à la guerre ! ». Pendant ce temps, la présentatrice Ekaterina Andreïeva reste de marbre en avant-plan.

Ce direct suivi par plusieurs millions de Russes a immédiatement été interrompu par les images d’un reportage. La journaliste a quant à elle été arrêtée et se trouverait actuellement au commissariat selon l’ONG OVD-Info. Depuis le début de la guerre en Ukraine, les arrestations des « opposants » en Russie se multiplient. A tel point qu’on compte actuellement plusieurs dizaines de milliers de manifestants arrêtés. Marina Ovsyannikova est quant à elle accusée d’avoir « discrédité les forces armées russes ».

Plusieurs jours avant son acte de bravoure, la journaliste avait publié une vidéo d’elle en train d’exprimer ses regrets pour avoir « relayé la propagande du Kremlin ». Elle déclare : « Ce qui se passe en Ukraine est un crime, et la Russie est l’agresseur. La responsabilité de cette agression incombe à un seul homme : Vladimir Poutine. Mon père est ukrainien, ma mère est russe, et ils n’ont jamais été ennemis. Le collier autour de mon cou est un symbole pour la Russie qui doit arrêter immédiatement cette guerre fratricide ».

« Malheureusement, ces dernières années, je travaille pour Channel One. J’ai relayé la propagande du Kremlin et j’en ai vraiment honte : honte d’avoir laissé raconter des mensonges sur les écrans de télévision. Honte d’avoir permis la « zombification » du peuple russe », se désole-t-elle. « Aller manifester. N’ayez peur de rien. Ils ne peuvent pas tous nous emprisonner », exhorte-t-elle.

CIM Internet