Paris Match Belgique

Jamie Lee Curtis publie une photo « body positive » et ça fait du bien

Jamie Lee Curtis publie une photo "body positive" et ça fait du bien

Jamie Lee Curtis. | © Valerie MACON / AFP

Société

D’autant plus dans un milieu comme celui du cinéma où les diktats autour du corps de la femme sont multiples.

 

Est-ce qu’il fallait vraiment une raison supplémentaire d’adorer Jamie Lee Curtis ? La réponse est bien évidemment non, mais l’actrice de 63 ans arrive toujours à placer la barre plus haute. Cette fois-ci, elle a pris la parole sur Instagram pour en finir avec le diktat de la minceur et accepter notre corps tel qu’il est. Jamie Lee Curtis a donc partagé une photo d’elle dans le rôle de Deirdre Beaubeirdra, une contrôleuse des impôts à l’Internal Revenue Service (IRS), sur le tournage du film Everything Everywhere All At Once.

Lire aussi > Katie Holmes révèle ses vergetures dans une robe osée et inspirante

On la voit le visage rond, en train de manger un biscuit, le ventre sortant au-dessus de son pantalon. « Je rentre mon ventre depuis que j’ai 11 ans, l’âge où l’on commence à prendre conscience des garçons et de son corps, et que les jeans sont super serrés. Là, j’ai très spécifiquement décidé d’abandonner et de relâcher tous les muscles que j’avais l’habitude de contracter pour cacher la réalité. C’était mon objectif », écrit en légende l’actrice.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jamie Lee Curtis (@curtisleejamie)

« J’ai dit à toute l’équipe de tournage : je ne veux aucune technique de dissimulation », continue-t-elle. Un message d’acceptation de soi nécessaire dans la vie quotidienne, mais encore plus dans le milieu du cinéma dont les injonctions autour du corps des femmes sont multiples. « Dans le monde, il existe une industrie – une industrie qui brasse des millions, des milliards de dollars – qui consiste à cacher des choses. Correcteurs. Sous-vêtements sculptants. Injections. Procédures de chirurgie esthétique. Vêtements. Accessoires pour cheveux. Produits capillaires. Tout pour dissimuler la réalité de ce que nous sommes. » Le message est on ne peut plus clair. « Je ne me suis jamais sentie aussi libre sur le plan créatif et physique », conclue l’actrice.

CIM Internet