Paris Match Belgique

Brésil : Bolsonaro reçoit la médaille du « mérite indigéniste », l’opposition s’indigne

Brésil : Bolsonaro reçoit la médaille du "mérite indigéniste", l'opposition s'indigne

Le président brésilien Jair Bolsonaro. | © EVARISTO SA / AFP

Société

« C’est choquant que le gouvernement qui tente d’autoriser les mines sur les terres indigènes, mettant en péril l’existence même de ces peuples, ait l’audace de s’autodécerner des médailles du ‘mérite’ pour tout le mal qu’il a fait », a déclaré le député d’opposition Alessandro Molon.

 

Le président brésilien Jair Bolsonaro s’est vu décerner mercredi la médaille du « mérite indigéniste » par son ministère de la Justice, une décoration « choquante » et « absurde » pour l’opposition et les associations de défense des droits des peuples autochtones.

Cette distinction, annoncée au Journal officiel, est « une reconnaissance des services rendus par altruisme, pour le bien-être, la protection et la défense des communautés indigènes ». Plusieurs ministres du gouvernement Bolsonaro ont également été décorés, comme celui de la Justice lui-même, Anderson Torres, des Infrastructures, Tarcisio Freitas, de la Défense, Walter Braga Netto, et la ministre de l’Agriculture, Tereza Cristina.

Lire aussi > Jair Bolsonaro est, une nouvelle fois, accusé de « crime contre l’humanité »

Sonia Guajajara, coordinatrice de l’Association des peuples indigènes du Brésil (Apib), a jugé « absurde » le fait que le chef de l’État reçoive la médaille du « mérite indigéniste » et a assuré mercredi que son association allait tenter de faire annuler en justice cette décision. Un groupe de députés d’opposition, le Front Parlementaire écologiste, a pour sa part indiqué qu’il proposerait une motion pour faire annuler l’ordonnance du ministère de la Justice. « C’est choquant que le gouvernement qui tente d’autoriser les mines sur les terres indigènes, mettant en péril l’existence même de ces peuples, ait l’audace de s’autodécerner des médailles du ‘mérite’ pour tout le mal qu’il a fait », a déclaré dans un communiqué Alessandro Molon, leader de ce groupe parlementaire.

Pas vraiment bienveillant envers les peuples indigènes

Cette décoration était habituellement décernée à des intellectuels, comme l’anthropologue Darcy Ribeiro, ou des chefs indigènes emblématiques, tel le cacique Raoni Matuktire. Ce dernier a accusé à plusieurs reprises Jair Bolsonaro de « persécuter » les peuples autochtones, en détruisant leur habitat et en bafouant leurs droits fondamentaux. Lors d’un discours à l’ONU en 2019, le président d’extrême droite l’avait accusé d’être l’instrument de gouvernements étrangers.

Brésil : Bolsonaro reçoit la médaille du "mérite indigéniste", l'opposition s'indigne
Raoni. © Christian Liewig / ABACAPRESS

Jair Bolsonaro est arrivé au pouvoir en 2019 en promettant qu’il ne cèderait « pas un centimètre de plus » aux territoires réservés aux indigènes, qui représentent aujourd’hui 13% de la surface du pays. Le président brésilien s’est aussi montré favorable à l’autorisation d’activités minières et agricoles dans ces territoires censés être des sanctuaires inviolables, mais déjà victimes de la déforestation et de l’orpaillage illégal.

L’an dernier, l’Apib a porté plainte contre le président Bolsonaro pour « génocide ».

Lire aussi > Au Brésil, la marche des femmes indigènes contre « la politique génocidaire »

M. Bolsonaro et ses soutiens au Parlement tentent de faire approuver à marche forcée un projet de loi qui autorise les activités minières sur des terres indigènes. Pour les bolsonaristes, cela permettrait d’explorer des réserves de potassium pour pallier une éventuelle pénurie d’engrais importés de Russie en raison du conflit en Ukraine. Mais une association représentant les grandes compagnies minières qui opèrent au Brésil a critiqué ce projet de loi mardi, estimant qu’un « débat approfondi » était nécessaire, notamment avec les représentants des peuples indigènes.

Avec l’AFP

CIM Internet