Paris Match Belgique

Les sites de rencontres rendent les gens moins séduisants dans la vraie vie

Tinder : tu matches ou tu swappes. | © BELGA/picture alliance /Robert Schlesinger

Société

Le monde des rencontres virtuelles et ses désillusions… L’enthousiasme de rencontrer la personne dans la vraie vie après lui avoir parlé via une application ou un site de rencontres retombe souvent aussi vite qu’un soufflé raté.

 

On pense souvent à tort que la personne est mieux dans la vraie vie ou qu’il y en aura une autre encore mieux sur Tinder ou Happn. C’est en tout cas le résultat d’une étude relayée par Quartz et menée par des chercheurs de l’université du Kansas aux États-Unis qui sont arrivés à la conclusion que de fait de « classer » et de « comparer » à l’avance les personnes avant de les rencontrer faisait qu’on finissait par être déçus. Le monde virtuel nous fait aller vers des gens auxquels on n’irait pas forcément dans la vraie vie comme l’explique Serge Tisseron, docteur en psychologie e tmembre de l’Académie des technologies. Alors une fois le passage à la réalité, on déchante car on « s’attendait à mieux ».

Lire aussi > Un Tinder réservé aux riches et célèbres en phase de test

65 étudiants hommes et 65 étudiants femmes ont reproduit certaines expériences de rencontres en ligne. Il fallait, par exemple, noter sur 10 points les photos de profils, rencontrer quelqu’un qui n’avait pas mis de photo de profil… Et les chercheurs ont donc remarqué que les notes des personnes évaluées baissaient une fois que les étudiants les avaient rencontrées, notamment sur les notes portant sur le charisme, l’humour ou encore « l’attractivité sociale ».

« Tinder ressemble plus à un énorme menu qu’un choix réciproque et mutuel » a déclaré Jeffrey Hall, qui a dirigé l’étude. « Les gens dévaluent leur partenaire lorsqu’ils évaluent et comparent la conversation qu’ils ont avec d’autres personnes ». Car oui, lorsque l’on est sur une application de rencontres, on est constamment dans la comparaison, dans la notation de l’autre. Et on se fait déjà une opinion de la personne avant même de l’avoir rencontrée, ce qui va, le plus souvent, influer négativement sur notre jugement lors de la fameuse rencontre.

Lire aussi > C’est prouvé, le « smart » phone vous rend tout sauf intelligent

En revanche, une autre partie de l’étude publiée dans le journal Communication Studies, précise que si dès le départ, on met une note plutôt basse à la personne, on aura tendance à la trouver plus séduisante lors de la rencontre. « Cela témoigne de la déception et de la frustration soulevées par ceux qui sont sur les sites de rencontres et qui mettent trop l’accent sur l’attractivité physique » expliquent les chercheurs, en ajoutant une vérité bien connue de tous : « Une jolie photo ne veut pas forcément dire une jolie rencontre ». Jeffrey Hall suggère de résister à l’envie de « swaper » trop vite sur une centaine de profils. Pour lui, c’est « une mauvaise stratégie » : « Ralentissez. Soyez plus vigilant en considérant la personne que vous comptez rencontrer dans la vraie vie ».

CIM Internet