Paris Match Belgique

Des unités spéciales simulent des interventions de crise partout en Europe

Des équipes spéciales d’Allemagne, de Suède, de Norvège et d’Italie ont pris part à cet exercice unique en son genre. | © MAXPPP

Société

Un exercice de grand ampleur a eu lieu cette semaine dans différents pays européens.

 

« À l’occasion d’un exercice international de grande envergure des unités spéciales de différents pays, des interventions de crise ont été simulées en divers endroits cette semaine en Belgique », a expliqué la Police fédérale belge dans un communiqué. Dans ce cadre, prises d’otages et dérournements de navires ont été simulés par des unités spéciales. « Cet exercice collectif avait pour objectif d’optimaliser une coopération coordonnée lors d’interventions de crise entre différentes unités spéciales européennes, de partager expériences et expertise, et de consolider les réseaux », a précisé la Police fédérale belge.

Des simulations ont eu lieu partout en Belgique. Par exemple, à Anvers, un détournement d’une navette fluviale avec des dizaines de passagers à bord, et à Zeebrugge, une prise d’otages à bord d’un grand bateau ont été mis en place. « Au cours de l’intervention, tous les passagers ont été mis en sécurité et les preneurs d’otages arrêtés. Les participants se sont également exercer à apporter les soins médicaux urgents aux personnes blessées avant de pouvoir les évacuer ».


Cet exercice a eu lieu dans plusieurs pays européens. Aussi, des équipes spéciales d’Allemagne, de Suède, de Norvège et d’Italie ont pris part à cet exercice unique en son genre. Des professionnels et des experts de Finlande, des Pays-Bas, du Royaume-Uni et des États-Unis ont aussi pris part à l’exercice afin d’observer et de conseiller les opérations.

 

CIM Internet