Paris Match Belgique

Au Japon, un ex-policier détient la plus vaste collection Hello Kitty du monde

Masao Gunji entouré de ses "kitties". | © BELGA/AFP PHOTO/Yoko AKIYOSHI

Société

Car on peut travailler dans les forces de l’ordre japonaise et adorer les peluches et les chats. Après avoir passé plus de 30 ans à pourchasser les criminels, Masao Gunji s’est mis à pourchasser Hello Kitty.

 

Masao Gunji, un policier à la retraite de 67 ans, possède plus de 5 169 objets à l’effigie du célèbre personnage japonais aux allures de chat. Valeur totale estimée : 30 millions de yens (environ 234 000 euros). Un record mondial qui lui vaut depuis novembre 2016 de figurer au Livre Guinness des records.

Lire aussi > Keeping Up With The Kattarshians : la première téléréalité qui fait miaou

« Kitty, c’est un peu comme l’amour de ma vie », a déclaré à l’AFP l’ex-policier dans sa maison à Yotsukaidō (Chiba), dans la banlieue de Tokyo. Une maison construite spécialement pour sa collection qui attire chaque année de nombreux touristes.

Masao Gunji et sa femme Yoshiko dans leur maison Hello Kitty. © BELGA/AFP PHOTO

Créée par la firme nippone Sanrio, Hello Kitty est apparue pour la première fois au Japon en 1974. Le personnage s’est imposé comme un succès commercial planétaire avec des centaines produits dérivés, du pyjama à la trousse d’écolier. Sanrio avait créé l’émoi auprès des fans du personnage blanc et rose dans le monde entier en révélant en 2014 que, malgré ses moustaches et ses oreilles pointues, Hello Kitty n’était pas un chaton (« kitten » en anglais) comme on pouvait le croire, mais « une petite fille joyeuse et heureuse avec un cœur en or ». Tout en admettant cependant : « Hello Kitty a été fait en s’appuyant sur un chat comme modèle. Cela va trop loin de dire que Hello Kitty n’est pas un chat. Hello Kitty est la personnification d’un chat ».

 

(Avec Belga)

Mots-clés:
chats japon Hello Kitty
CIM Internet