Paris Match Belgique

Un mystérieux tunnel découvert sous une pyramide mexicaine réveille les fantômes de Quetzalcoatl

La cité de Teotihuacán, au Mexique. | © EPA/MELITON T. / INAH / HO

Société

La nouvelle trouvaille des archéologues de Teotihuacán ? Une galerie énigmatique sous le temple de la lune, qui alimente le mystère autour de la cité ancienne.

Des archéologues ont découvert un tunnel sous la pyramide de la Lune, la plus grande structure qui compose la cité préhispanique de Teotihuacán (46 mètres de haut), située au nord-est de Mexico. Selon les scientifiques de l’Institut national d’anthropologie et d’histoire (INAH) de la capitale mexicaine, le trou serait long de 10 mètres et irait du centre de la bâtisse jusqu’à « l’allée des Morts ». Ils ont pu le découvrir grâce à la tomographie de résistivité électrique, une technique d’imagerie.

« Cette observation confirme que Teotihuacán a reproduit le même schéma de tunnels dans leurs grands monuments, dont la fonction devait être l’émulation du monde souterrain », a déclaré au International Business Times, l’archéologue Verónica Ortega, qui dirige le projet de conservation de la pyramide. Les chercheurs avaient en effet découvert en 2011 l’existence d’une galerie sous la pyramide de Quetzalcoatl. Ils estiment que plusieurs sacrifices humains et des rites se sont déroulés dans ces endroits, comme le suggère la découverte de restes de corps humains.

Lire aussi > Le mystère des « Cascades de sang » d’Antarctique enfin élucidé

©HO EDITORIAL USE ONLY – Une vue conceptuelle, produite par ordinateur, des travaux opérés dans les galeries sous le temple de Quetzalcoatl.

Qui a construit Teotihuacán ?

Malgré la trouvaille, les origines de la ville de Teotihuacán demeurent un mystère pour les archéologues. Car, personne ne sait vraiment par qui elle a été bâtie. « Ce qui est sûr, c’est que les Aztèques ne sont pas à l’origine du site. En effet, cette civilisation a pris son essor il y a moins de 1000 ans. Or, les premiers bâtiments de Teotihuacan ont été datés d’environ 200 av. J.C. (la plus grande pyramide de cette cité, la pyramide du Soleil, a été terminée vers 150 ap. J.-C.); ils sont donc plus anciens », écrit le site spécialisé Futura Sciences.

Lire aussi > La théorie sur la mort de l’aviatrice Amelia Earhart remise en cause par un « indice perdu »

Cette récente découverte est très intéressante car elle pourrait dévoiler de nouveaux indices sur Teotihuacán. En 2003, des fortes pluies avaient révélé l’entrée d’un réseau de tunnels près de la pyramide de Quetzalcoatl. Plusieurs milliers d’objets en jade, céramique, pierre ou coquillage, ainsi que des chambres funéraires, avaient été mis au jour, permettant de comprendre que le culte de Quetzalcoatl, le serpent à plumes de quetzal qui était l’une des principales divinités pan-mésoaméricaines, semblait prendre naissance à Teotihuacán. On en saura plus quand les archéologues se seront rendus dans le tunnel fraichement découvert.

CIM Internet