Paris Match Belgique

Vacances d’été : Trois astuces pour éviter la somnolence au volant

somnolence volant

Image d'illustration. | © Unsplash

Société

Elle est la première cause d’accidents mortels sur les autoroutes. Comment éviter le fameux coup de barre quand une longue route nous attend.

Vous conduisez depuis quelques heures déjà, et tout semble se dérouler pour le mieux. Chaque kilomètre parcouru vous rapproche de votre lieu de vacances, et il n’y a aucun embouteillage à l’horizon, la journée ne pourrait pas être plus parfaite. Mais soudain, vos paupières se font lourdes et vous concentrer sur la route devient de plus en plus compliqué. L’un des premiers réflexes va être d’essayer de lutter pour passer ce petit cap de fatigue. Grosse erreur. Voici trois astuces pour ne pas vous mettre vous et les autres en danger.

Ne pas être en déficit de sommeil

Il peut parfois être tentant de partir en pleine nuit pour éviter le monde sur les routes. C’est pourtant à ce moment-là que la plupart des accidents dûs à l’inattention ont lieu. Le meilleur moment pour partir ? Le matin après une bonne nuit de sommeil récupératrice d’au moins huit heures. Marie-Françoise Vecchierini, médecin du sommeil à l’hôpital Hôtel-Dieu à Paris, déclare ainsi à Madame Figaro : « Il faut s’assurer de passer une nuit de sommeil en qualité et en quantité suffisante avant un voyage en voiture »

Ne pas trop manger

Aussi, on évite les en-cas trop copieux à la pompe à essence. On le connaît tous, ce moment de lourdeur et de fatigue juste après avoir englouti un repas un peu trop riche. Ce phénomène appelé « vague alcaline postprandiale », se produit en général une quarantaine de minutes après le repas. On privilégie donc les protéines au sucre et on mange modérément avant de reprendre le volant. Il est également conseillé de boire un café pour vous donner un coup de fouet.

Bouger

En moyenne, il est conseillé de prendre quinze à vingt minutes de pause toutes les deux heures. Si vous vous sentez plus endurant.e, espacez ces pauses mais ne les skippez pas ! Il est primordial de s’exposer à la lumière du jour, de sortir de son véhicule pour faire quelques minutes d’activité physique (l’aller-retour pour aller au toilette ou pour manger votre sandwich suffit) dès que vos paupières commencent à se baisser.

Mots-clés:
vacances été voiture
CIM Internet