Paris Match Belgique

Attentats à Bruxelles : Salah Abdeslam en route pour la Belgique, dans un lieu tenu secret

Salah Abdeslam

Salah Abdeslam a été extrait de la prison de Fleury-Mérogis. | © Belga

Société

Salah Abdeslam a été extrait de la prison de Fleury-Mérogis (Essonne, France) mercredi matin pour être transféré vers la Belgique, où il doit être jugé à partir d’octobre pour les attentats de Bruxelles du 22 mars 2016, a appris l’AFP de sources proches du dossier.

Salah Abdeslam a été extrait de la prison de Fleury-Mérogis (Essonne, France) mercredi matin pour être transféré vers la Belgique, où il doit être jugé à partir de septembre pour les attentats de Bruxelles du 22 mars 2016, a appris l’AFP de sources proches du dossier. Il a été extrait de la maison d’arrêt mercredi matin entre 08h00 et 08h30 par des membres du Groupement d’intervention de la gendarmerie (GIGN), puis conduit vers un aéroport d’où un avion décollera pour la Belgique, ont précisé ces sources

Lire aussi > Attentats de Paris : ni Salah Abdeslam, ni aucun autre des condamnés n’ont fait appel

Il sera ensuite incarcéré dans une prison belge, avant d’entamer un nouveau marathon judiciaire à partir du 12 septembre, avec le procès des attentats qui ont fait 32 morts à Bruxelles le 22 mars 2016 – organisés par la même cellule jihadiste du groupe Etat islamique que les attentats du 13-Novembre.

Ces débats, qui se dérouleront au bâtiment Justitia, dans les anciens locaux de l’Otan à Evere, pourraient durer six à huit mois, indiquait mardi un communiqué du parquet fédéral.

Un lieu non divulgué « pour des raisons de sécurité »

Le lieu en Belgique vers lequel Salah Abdeslam est transféré ne sera pas divulgué pour des raisons de sécurité, indique mercredi matin l’Administration pénitentiaire. « Nous ne donnons pas d’informations sur les dossiers individuels », ajoute la porte-parole Kathleen Van De Vijver.

Le 29 juin, au terme de près de dix mois d’un procès « historique », Salah Abdeslam a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité incompressible par la cour d’assises spéciale de Paris pour son rôle dans les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis.

Lire aussi > Verdict des attentats de Paris: Salah Abdeslam reconnu comme « co-auteur » et condamné à la réclusion criminelle à perpétuité

Il est devenu le cinquième homme en France condamné à la perpétuité incompressible, la plus haute sanction du code pénal, qui rend infime toute possibilité de remise en liberté.

Il n’a pas fait appel, rendant sa condamnation définitive.

Par Belga

CIM Internet