Paris Match Belgique

Conséquence du Brexit : les vacances de nombreuses familles britanniques gâchées

Dans un nouveau monde de contrôles post-Brexit et Covid, nous avons travaillé pour augmenter de 50% les cabines de contrôle à la frontière française", indique le port de Douvres | © © Stephen Lock/i-Images via ZUMA Press)

Société

Le port britannique de Douvres accuse la France de « ruiner » les vacances ! Il faut arriver six heures à l’avance…


Le port britannique de Douvres a accusé vendredi les autorités françaises de « ruiner les vacances » de nombreuses familles en raison d’un nombre insuffisant de personnel douanier, entraînant d’énormes files d’attente dans la ville du sud-est de l’Angleterre.

Avec le début des vacances scolaires pour de nombreux Anglais, il s’agit d’une des périodes les plus chargées pour le port d’où partent les ferries vers la France. Avant de traverser la Manche, les passagers se font contrôler leur passeport par la douane française. Mais « l’insuffisance de personnels à la frontière française ruine le début des vacances », a accusé le port dans un communiqué.

« Dans un nouveau monde de contrôles post-Brexit et Covid, nous avons travaillé pour augmenter de 50% les cabines de contrôle à la frontière française », indique le port de Douvres mais « le personnel (français) est insuffisant et loin de ce qui est nécessaire pour assurer un premier week-end d’été fluide ». « Les douanes françaises nous ont laissé tomber ce matin », a regretté le directeur du port Doug Bannister sur la BBC, évoquant un « incident critique ». Il a conseillé aux passagers de « s’abstenir de venir au port pour le moment » en raison de gigantesques files d’attente, avec touristes et camions de marchandises bloqués sur les routes de la région.

© Stephen Lock/i-Images via ZUMA Press)« J’ai réservé le ferry de 8 heures de Douvres et c’est l’embouteillage total. J’ai avancé de 50 mètres en une heure. À ce rythme, il me faudra 34 heures avant d’arriver au port », a tweeté un internaute peu avant 7 heures. Un autre ajoute avoir « attendu cinq heures et ne toujours pas être dans le port ». Face aux perturbations, l’opérateur de ferry P&O Ferries a conseillé vendredi de « prévoir au moins six heures pour passer tous les contrôles de sécurité », conseillant aux passagers d’emporter de l’eau et de la nourriture.

CIM Internet