Paris Match Belgique

Elle avait évoqué son divorce sur TikTok : Un homme accusé du meurtre de son ex-épouse

meurtre féminicide

Image d'illustration. | © Unsplash

Société

Une Américaine de 29 ans a été tuée lundi dernier à Chicago. Son ex-mari, soupçonné du féminicide, est lui aussi mort.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

Un féminicide suivi d’un suicide. Voilà la piste privilégiée par la police de Chicago après la découverte de deux cadavres la semaine dernière. Sania Khan, âgée de 29 ans, aurait été tuée par son ex-mari qui se serait ensuite suicidé, rapporte ABC News. La jeune femme, photographe, s’était récemment installée dans la ville. L’homme de 36 ans, Raheel Ahmed, aurait fait le chemin depuis chez lui, dans l’Etat de Géorgie, pour venir attaquer la victime. Lorsque les secours sont arrivés sur les lieux, ils ont trouvés Sania touchée par balle à la tête. Elle était déjà morte alors que le suspect, lui, a été prononcé mort à l’hôpital.

Sans confirmer leurs noms dans un premier temps, les autorités ont indiqué que la trentenaire avait été victime d’un homicide et que l’homme à ses côtés s’était suicidé. Leur intervention a eu lieu après que la police d’Alpharetta, en Géorgie, où vivait Raheel Ahmed, a contacté la police de Chicago afin que celle-ci se rende au domicile Sania Khan, pour vérifier qu’elle aille bien. Quelques heures plus tôt, les proches de Raheel Ahmed avaient en effet signalé sa disparition et craignait que quelque chose soit arrivé à son ex-compagne.

Le suspect n’aurait notamment pas supporté que cette dernière aborde leur divorce sur l’application TikTok. En vidéo, elle avait expliqué que son mariage n’avait duré qu’un an et avait imploré les femmes à qui elle s’adressait de ne pas ignorer «les alertes» concernant leurs compagnons. La publication était devenue virale et elle avait confié, dans un autre post, avoir été critiquée par sa propre famille pour en avoir parlé. D’origine pakistanaise et américaine, elle disait : «Vivre un divorce en tant que femme sud-asiatique donne parfois l’impression d’avoir échoué dans la vie. La façon dont la communauté vous étiquette, le manque de soutien émotionnel que vous recevez et la pression de rester avec quelqu’un en raison de ce que les gens peuvent penser, vous isole. Cela rend plus difficile pour les femmes le fait de quitter des mariages dans lesquels elles n’auraient pas dû être, pour commencer». Dans ses publications, elle racontait également que l’année où elle a demandé le divorce fut l’année où elle a «failli mourir».

Mots-clés:
meurtre féminicide
CIM Internet