Paris Match Belgique

Les poneys de foire interdits en Région bruxelloise à partir du 1er janvier 2019

"Au delà du simple fait que le contrôle de ces normes est très difficile à assurer, subsistent de nombreuses réserves éthiques contre l’utilisation de ces animaux, obligés de tourner en rond sans cesse dans un environnement bruyant" - Gaia | © Flickr @sandwich

Société

Le gouvernement bruxellois a décidé d’interdire les poneys de foire sur le territoire des 19 communes de la Région à partir du 1er janvier 2019, a annoncé ce samedi 15 juillet Bianca Debaets (CD&V), la secrétaire d’État en charge du bien-être animal, alors que la Foire du Midi ouvre ses portes.

Selon Bianca Debaets, ces manèges sont néfastes au bien-être des animaux concernés. « J’ai reçu plusieurs plaintes de citoyens et d’organisations de défense des animaux évoquant des conditions totalement irrespectueuses réservées aux poneys de foire », précise la Secrétaire d’État. « Il est bien entendu important que les enfants puissent entrer en contact avec les animaux, mais il existe des endroits plus appropriés pour ce faire. Je pense par exemple aux fermes pédagogiques ».

Lire aussi > Pourquoi faut-il stériliser tous les chats bruxellois

« En collaboration avec le secteur, j’élaborerai des mesures transitoires et formulerai des propositions visant à réorienter les forains concernés », ajoute encore Mme Debaets.

Les poneys de foire sont déjà interdits dans plusieurs communes

Actuellement, huit communes bruxelloises accueillent au moins une animation foraine comprenant un manège à poneys. C’est par exemple le cas chaque été, pendant un mois, à la Foire du Midi, qui s’ouvre ce samedi. Alors que plusieurs communes interdisent déjà les poneys de foire : Gand, Anvers, Bredene, Louvain et Waterloo.

Lire aussi > Carlo di Antonio, un politicien qui a du chien

« C’est une excellente nouvelle », a réagi dans un communiqué l’association de défense des animaux Gaia. « Plusieurs communes en Belgique n’accordent déjà plus d’autorisations pour les poneys de foire. Gaia invite vivement les ministres wallon et flamand, Carlo Di Antonio et Ben Weyts à suivre l’initiative de Mme Debaets » a ajouté Ann De Greef, la directrice de GAIA.

 

(Avec Belga)

CIM Internet