Paris Match Belgique

Le Pakistan est en train de connaître ses pires inondations depuis 30 ans

pakistan inondations

Une famille traverse une zone inondée à la suite de fortes pluies de mousson dans le district de Charsadda, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, le 29 août 2022 | © Abdul MAJEED / AFP

Société

Des dizaines de millions de Pakistanais luttaient lundi contre les pires pluies de mousson « depuis 30 ans », qui ont fait au moins 1 061 morts, emporté d’innombrables maisons et détruit des terres agricoles vitales.

 

Les pluies de mousson qui ont débuté en juin sont « sans précédent depuis 30 ans », a déclaré lundi le Premier ministre Shehbaz Sharif qui parcourait les régions durement touchées du nord afin de diriger les opérations de secours. « Les inondations sont comme un océan, il y a de l’eau partout », a-t-il ajouté. Une énorme opération de secours était en cours dans le pays, où l’aide internationale commençait à arriver lentement, alors que l’Indus, le principal fleuve du pays, menace de sortir de son lit.

Plus de 33 millions d’habitants, soit un Pakistanais sur sept, ont été affectés par les inondations et près d’un million de maisons ont été détruites ou gravement endommagées, selon le gouvernement. Selon le dernier bilan lundi de l’Autorité nationale de gestion des catastrophes (NDMA), au moins 1.061 personnes ont été tuées depuis le début de la mousson en juin, 28 étant décédées ces dernières 24 heures. Mais les autorités tentaient toujours d’atteindre des villages isolés situés dans des zones montagneuses dans le nord du pays, ce qui pourrait encore faire grimper le bilan.

« Nous assistons à un océan d’eau qui submerge des quartiers entiers », a indiqué la ministre du Changement climatique, Sherry Rehman qui quelques jours plus tôt avait qualifié l’événement de « mousson monstre de la décennie ». « Les effets du changement climatique sont à notre porte », a-t-elle ajouté. La mousson, qui dure habituellement de juin à septembre, apporte chaque année son lot de drames et de destructions.

Asif HASSAN / AFP
Asif HASSAN / AFP
Asif HASSAN / AFP
Asif HASSAN / AFP
Asif HASSAN / AFP

Avec Belga

CIM Internet