Paris Match Belgique

3 chiffres édifiants sur le procès des attentats de Bruxelles qui débute

attentats de Bruxelles

Présentation de la salle de procès des attentats de Bruxelles. | © Belga Images.

Société

Ce lundi 12 septembre début le procès des attentats de Bruxelles avec une audience préliminaire.

 

Cette dernière se déroulera sur l’ancien site de l’OTAN à Haren et servira à organiser le procès et établir l’agenda. Salah Abdeslam ne sera cependant pas présent, car il a fait le choix d’être représenté par un avocat. « Mon client ne veut plus revivre les transferts difficiles qu’il a connus pour le procès de la rue du Dries, avec fouilles à nu, camisole de force, cagoule, etc. », expliquait l’avocat de Salah Abdeslam, Michel Bouchat à Sudinfo. L’audience de composition du jury aura lieu quant à elle le 10 octobre, et l’audience au fond débutera finalement le 13 octobre.

8 mois minimum de procès

Ce lundi, la Présidente de la cour d’assises, Laurence Massart, va dresser la liste des témoins qui devront être entendus lors des débats au fond, ainsi que leur ordre de passage. Dans le cas du procès des attentats de Bruxelles, on s’attend à plusieurs centaines de témoins. Cette liste peut cependant évoluer durant le procès, la Présidente pourra décider de faire entendre toute personne qu’elle estimera nécessaire à la manifestation de la vérité. Les différentes parties pourront quant à elles soulever des problèmes de procédures qui peuvent rendre le procès nul selon elles.

Après l’audience de lundi, la cour doit siéger à nouveau le 10 octobre pour désigner 12 jurés titulaires et 24 suppléants. Les débats s’ouvriront le 13 octobre pour au moins huit mois, jusqu’en juin.

250 000 euros : coût des cages

Ce lundi matin, plusieurs avocats des accusés vont notamment demander que les box en verre dans lesquels se tiendront individuellement les accusés soient démontés. Ces derniers estiment que ces cages de verre individuelles sont contraires aux droits de la défense, car la loi prévoit que « l’accusé comparaît libre et seulement accompagné de gardes pour l’empêcher de s’évader ». Pour info, les cages auraient coûté 250 000 euros.

960 : le nombre des parties civiles

Le 22 mars 2016, un attentat à l’aéroport de Zaventem et un autre dans la station de métro Maelbeek faisaient 32 victimes (16 morts sur chacun des sites ainsi que les 3 kamikazes) et 340 blessés. Au total, neuf accusés comparaîtront devant la cour d’assises (dont Salah Abdeslam, Mohamed Abrini et Osama Krayem). Un dixième accusé sera lui absent et représenté par son avocat. Il s’agit d’Oussama Attar, présumé mort en Syrie depuis 2017. Mais sans preuve de son décès, il doit être jugé.

960 parties civiles se sont constituées, originaires de 19 pays (Belgique, France, Italie, Chine, République démocratique du Congo, Allemagne, Espagne, Guatemala, Hongrie, Israël, Inde, Côte d’Ivoire, Japon, Malte, Pays-Bas, Suède, Royaume-Uni, États-Unis et Roumanie). Le procès doit non seulement leur apporter les réponses aux questions qu’elles se posent encore, mais aussi leur permettre d’avancer. Elles seront accompagnées par les associations de victimes.

Mots-clés:
attentat bruxelles
CIM Internet