Paris Match Belgique

En raison de la crise énergétique, Noël s’annonce moins festif cette année à Paris

Elles resteront néanmoins allumées pour les réveillons des 24 et 31 décembre. | © Belga

Société

Face à la hausse des prix de l’énergie, les illuminations de fin d’année ont dû être revue à la baisse…

Les Champs-Elysées seront moins éclairés cet hiver: les illuminations de Noël y dureront moins longtemps et les commerçants devront éteindre leurs vitrines et écrans plus tôt, a annoncé mardi le Comité Champs-Elysées qui regroupe des enseignes de l’avenue parisienne.

« Pour contribuer à éviter les délestages et les pénuries d’électricité cet hiver, conséquences de la guerre en Europe, les Champs-Élysées se doivent de participer collectivement et solidairement aux efforts demandés aux Français », écrit le comité dans un communiqué.

Lire aussi > Crise énergétique : Voici toutes les mesures annoncées par le Codeco

Les illuminations de Noël seront éteintes chaque soir dès 23H45, contre 2H00 les années précédentes, et seront retirées dès le 2 janvier, une semaine plus tôt que prévu.

Seules exceptions, elles resteront allumées pour les réveillons des 24 et 31 décembre.

Cela permettra, selon le Comité Champs-Elysées, de réduire de 44% la consommation d’énergie des illuminations.

Les commerces mis à la page

Les commerçants et enseignes sont également invités à éteindre leurs vitrines et écrans entre 22H00 et 7H00, une mesure qui « devra être généralisée avant le 15 octobre ».

« Les foncières, les propriétaires et les utilisateurs de bureaux des Champs-Élysées ont été invités également à se joindre à ce mouvement. La durée de ce plan de sobriété énergétique sera prolongée autant que de besoin », poursuit le comité.

Lire aussi > Et si on ne payait pas nos factures d’énergies ? [VIDEO]

Pour faire face à la flambée des coûts de l’énergie, aggravée par la guerre en Ukraine, la mairie de Paris a déjà annoncé un plan de sobriété énergétique, incluant l’extinction de l’éclairage des bâtiments publics dès 22H00 et de la tour Eiffel à 23H45 au lieu de 1H00.

La maire Anne Hidalgo a invité les acteurs privés, dont les immeubles de bureaux, hôtels, supermarchés et grands magasins, à prendre leur part de l’effort en baissant leur consommation d’au moins 10%.

Par Belga

CIM Internet