Paris Match Belgique

Augmentation de 45 % de mariages dans cette région en Belgique !

Parmi toutes ces célébrations, 1.087 l'ont été entre partenaires du même sexe sur l'ensemble du pays. | © Corinne SIMON / Hans Lucas.

Société

Les mariages ont connu une hausse de 25% en Belgique en 2021 par rapport à 2020, ressort-il mardi des chiffres publiés par l’office belge de statistique (Statbel). Les divorces ont légèrement progressé également avec une augmentation de 4% sur la même année.


En tout, 40.836 couples se sont dit « oui » en 2021 contre 32.779 en 2020, année frappée par la crise sanitaire. Statbel souligne que ce nombre reste toutefois inférieur aux 44.270 célébrations enregistrées en 2019.

C’est en Wallonie que se situe la hausse la plus importante avec un bond de 41%. « La baisse du nombre de mariages en 2020 a été la plus prononcée en Wallonie. Il est donc logique que cette région enregistre la plus forte hausse l’année suivante », commente Statbel. Charleroi (546), Liège (508) et Namur (335) figurent en tête des communes wallonnes ayant célébré le plus de mariages.

La Région de Bruxelles-Capitale a enregistré 22% d’unions supplémentaires en 2021, alors qu’elles ont progressé de 13% en Flandre. Ce sont Anvers (2.026), Gand (1.046) et Malines (376) qui occupent le top 3 flamand, alors que c’est à Bruxelles (722), Schaerbeek (495) et Molenbeek-Saint-Jean (410) que l’on s’est le plus passé la bague au doigt sur le territoire bruxellois.

Parmi toutes ces célébrations, 1.087 l’ont été entre partenaires du même sexe sur l’ensemble du pays. Il y a eu 757 mariages entre femmes et 512 entre hommes. La Flandre a célébré 355 mariages lesbiens, loin devant la Wallonie (166) et la Région de Bruxelles-Capitale (40). Du côté masculin, 289 couples se sont engagés dans le nord du pays, pour 123 en Wallonie et 78 en terres bruxelloises.

Les divorces en hausse !

Les divorces aussi ont connu une légère hausse en 2021, avec 22.156 relations dissoutes. Le nombre reste cependant inférieur à celui référencé en 2019, qui s’élevait à 22.435. Statbel précise par ailleurs que la durée moyenne des mariages stagnent à 15 années et que quatre unions sur dix se terminent par un divorce.

Il ressort également des chiffres publiés que 41.885 personnes ont perdu leur conjoint l’année dernière, devenant veuves (69,1%) ou veufs (30,9%). Ce nombre est en baisse de 7,3% en comparaison à 2020, année frappée par la pandémie.

Avec Belga. 

CIM Internet