Paris Match Belgique

Quatre Belges sur dix voyageront moins ou pas du tout en raison de la crise énergétique

voyages belges

Neuf pour cent des personnes interrogées déclarent qu'elles ne voyageront pas du tout l'année prochaine. | © Unsplash

Société

Avec des conséquences dramatiques sur le secteur touristique après deux ans de pandémie.

 

Quatre Belges sur dix ne voyageront pas ou voyageront moins l’an prochain en raison de la crise énergétique, ressort-il d’une enquête menée par l’organisation de mobilité flamande VAB auprès de plus de 1 000 Belges.

Neuf pour cent des personnes interrogées déclarent qu’elles ne voyageront pas du tout l’année prochaine. Parmi les Belges qui comptent tout de même partir, 36% disent qu’ils dépenseront moins d’argent alors que 32% n’ont pas encore fixé leur budget. D’autres (28%) indiquent pour leur part que leur budget voyage ne changera pas par rapport à 2022. Seuls 3,4% estiment qu’ils dépenseront plus d’argent malgré la crise énergétique.

Toujours selon l’enquête, les Belges comptent par ailleurs économiser de l’argent en planifiant moins de voyages lointains. Vingt pour cent resteront ainsi plus près de chez eux et opteront pour l’Europe plutôt qu’une autre destination. Près de 15% resteront eux au pays. Les personnes interrogées (16,6%) disent également vouloir économiser sur les sorties au restaurant.

Avec Belga

CIM Internet