Paris Match Belgique

Théo Hayez : Deux pistes officiellement retenues sur la disparition du jeune Belge

Selon la première possibilité, le routard aurait eu "un terrible accident". | © Belga

Société

En Australie, le coroner Teresa O’Sullivan a annoncé, jeudi, ses conclusions finales dans l’enquête sur la disparition du Belge Théo Hayez à Byron Bay.

Deux théories sont retenues, à savoir celle d’un accident ou celle d’une mort aux mains de tiers. Selon la première possibilité, le routard aurait eu « un terrible accident » alors qu’il était seul, des données téléphoniques montrant qu’il marchait sur un chemin sombre et traître à travers un maquis en direction de la plage de Tallows. Cette théorie s’oppose toutefois au caractère du garçon, qui était connu comme très prudent et responsable.

La deuxième possibilité est que Théo a rencontré « une ou plusieurs personnes », et que l’une de ces personnes a causé sa mort et s’est débarrassée du corps.

Lire aussi > Disparition de Théo Hayez : Les révélations d’une émission australienne sèment le trouble

« Pour l’instant il n’y a malheureusement pas assez de preuves pour confirmer ou infirmer l’une ou l’autre théorie », a expliqué Mme O’Sullivan. La possibilité que Théo Hayez se soit suicidé ou ait orchestré sa disparition est exclue. Mme O’Sullivan, qui suppose que le touriste est décédé, dit en outre qu’elle n’est pas en mesure d’établir une date précise du décès, mais suppose que le jeune homme pourrait être mort le 1er juin 2019 ou peu après, à Byron Bay ou dans les environs.

En Australie, le coroner est un juge d’instruction chargé d’élucider les causes de certains types de décès. Dans le système australien, l’enquête menée par un coroner ou un médecin légiste doit établir l’identité de la victime, ainsi que la date, le lieu, les circonstances et les causes médicales du décès. Les procédures du coroner sont des actes d’enquête, pas des actes d’accusation. Cependant, des recommandations peuvent être faites aux autorités.

Lire aussi > Disparition de Théo Hayez : Ses parents lancent un site web pour collecter de nouveaux témoignages

Théo Hayez, résident d’Overijse alors âgé de 18 ans, était en voyage en Australie depuis fin 2018. Il a été aperçu pour la dernière fois le soir du 31 mai 2019 dans la station balnéaire de Byron Bay alors qu’il devait retourner en Belgique début juin. Son téléphone avait été détecté une dernière fois par une borne le lendemain près du phare au nord-est de la localité. En dépit de recherches des mois durant par les polices australiennes et belges et des volontaires locaux, son corps n’a jamais été retrouvé.

Par Belga 

CIM Internet